L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Lexique
Système bancaire parallèle
Noter cette page :

Le shadow banking désigne l'ensemble des opérations d'instruments financiers qui concourent à financer en crédits  l'économie hors les banques, en échappant, de ce fait, à la régulation bancaire.

Il s’agit des hedge funds, des firmes de capital-investissement, des banques d'affaires, des agences de notation, des spéculateurs sur les matières premières, des chambres de compensation et des sociétés hors bilan.

Elles englobent également les transferts avec les paradis fiscaux et les services financiers des acteurs non bancaires comme les compagnies d’assurance ou les fonds d’investissement.

Si on prend l’exemple des Etats Unis, les shadow banks incluent les sociétés financières, les conduits d’asset backed commercial paper, les véhicules d’investissement structurés, les hedge funds de crédit, les money market mutual funds, les prêteurs sur titres, les sociétés financières à objet limité et les government sponsored enterprises.

Le conseil de la Stabilité Financière en donne la définition suivante : « Le Shadow banking est le système d’intermédiation de crédit qui implique des entités et des activités extérieures au système bancaire classique »

Formation
Apprenez avec nos modules en ligne sur
"Système bancaire parallèle"
Bibliothèque
Accédez aux études et rapports sur le terme
"Système bancaire parallèle"
Sites
Sites internet de référence sur
"Système bancaire parallèle"
Ces renseignements vous sont communiqués à titre informatif. Pour prendre vos décisions, vous devez vérifier dans les documents officiels valides ou vous faire assister d'un Conseil professionnel.