L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Formation

Nous avons rédigé une centaine de dossiers pour vous initier aux règles fondamentales de l’investissement en Bourse. Ces dossiers ont une vocation explicative, mais pas de documentation technique parfaitement actualisée. Ils sont actualisés régulièrement, mais peuvent comprendre des simplifications, des raccourcis pédagogiques ou des exemples qui n’ont pas été actualisés. Les actualités en bas de page vous permettront généralement de les actualiser.Merci de lire la page d’avertissement avant d’utiliser ces dossiers pédagogiques.

Plan d'Épargne Populaire » PEP bancaire
Noter ce cours :
A. Les trois types de PEP bancaire

Les PEP bancaires sont très sécuritaires, le risque de perte du capital investi étant nul. En contrepartie, leur rémunération est faible. La rémunération de ce type de produit dépend du niveau des taux d'intérêt.

Dans la pratique, il faut distinguer trois grandes catégories de PEP bancaires en fonction du type de rémunération assuré par la banque au souscripteur.

1. PEP à taux fixe

Les PEP à taux fixe sont les plus simples. L'établissement vous garantit un taux de rémunération valable de l'ouverture à la clôture du plan. Plus vous vous engagez pour une période de blocage longue, plus le taux proposé sera rémunérateur. Mais attention : investir à taux fixe une somme bloquée huit ans peut se révéler une bien piètre opération en cas de remontée des taux, puisque vous ne pourriez pas en bénéficier.

En général, la formule du PEP à taux fixe n'est accessible qu'aux épargnants effectuant un versement unique ou des versements multiples mais programmés (date et montant des versements sont alors prévus dans le contrat d'ouverture).

2. PEP à taux révisable

Les PEP à taux révisable fonctionnent sur un mode assez proche. Chaque versement bénéficie d'une rémunération différente reflétant les taux du marché obligataire au moment du versement. Ainsi, en cas d'augmentation des taux, il vous est possible d'opérer de nouveaux versements pour bénéficier d'une meilleure rémunération. Les taux de rémunération sont révisés selon une périodicité prévue dès l'ouverture du plan.

Exemple :

Vous commencez avec un versement de 1 500 euros bénéficiant d'une rémunération de 4,5 %. Deux ans plus tard, les taux ont augmenté ; vous effectuez un versement complémentaire de 2 000 euros rémunéré à 5 %. Vos 1 500 euros de versement initial continuent à produire 4,5 % d'intérêt, tandis que vos 2 000 euros de versement complémentaire auront une rentabilité de 5 % jusqu'à la clôture du compte.

3. PEP à taux variable

La dernière formule est le PEP à taux variable. Ici aucune fixation du taux d'intérêt n'est possible. Périodiquement, l'établissement révise la rémunération des capitaux en fonction de l'évolution des taux du marché. Si les taux augmentent, vous en bénéficiez sans avoir à effectuer de nouveaux versements ; si les taux baissent, votre rentabilité baisse.

Les deux dernières formules (taux variable et taux révisable) prévoient généralement un taux de rémunération minimal de l'épargne en dessous duquel la rémunération des sommes placées sur un PEP bancaire ne peut pas tomber. Ce taux est, la plupart du temps, celui du livret A.

Comment l'épargne placée sur un PEP bancaire est-elle rémunérée ?

PEP à taux fixe
Le taux est valable pendant toute la durée du PEP.
PEP à taux révisable
Chaque versement est rémunéré à un taux spécifique jusqu'à échéance du plan.
PEP à taux variable
La rémunération de l'ensemble des sommes placées varie.