L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Mer. 20 sept. 2017 - La FCA se prononce sur l'évaluation prudentiellle des acquisitions et augmentations des participations dans le secteur financier définit par les autorités européennes

Partagez
Noter cette article :

Les lignes directrices conjointes des autorités de surveillance européennes (European Supervisory Authority- ESA)  sur l'évaluation prudentielle des acquisitions et des augmentations des participations qualifiées dans le secteur financier entre en vigueur le 1er octobre 2017. 

Dans ce cadre, la Financial Conduct Authority (FCA ) et la Prudential Regulations Authority ( PRA)  ont notifié aux autorités européennes qu'elles respecteront les lignes directrices, à l'exception des dipositions relatives à l'identification des acquéreurs de holdings indirectement qualifiés. 

Ces entreprises devraient continuer d'utiliser la méthodologie existante telle que définie dans la partie XII de la FSMA (Financial Security Market Authority)  pour identifier les acquéreurs  proposés et/ou existants, notent les deux autorités de contrôle britanniques.  

 

 

 


.

 

Télécharger le document

Lien de secours

Mar. 19 sept. 2017 - La FINMA retire du marché des fournisseurs de monnaies virtuelles

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité fédérale de surveillance des marché financiers (FINMA) vient de retirer du marché les fournisseurs -actifs sans avoir l'autorisation- de la pseudo-cryptomonnaie " E-Coins" qu'ils avaient eux mêmes créee. 

Ceux-ci ont accepté des dépôts du public pour un montant de plusieurs millions de francs suisses sans disposer de l'autorisation bancaire nécessaire pour cela.

La FINMA a déclaré la faillite des personnes morales impliquées.

L'Association Quid Pro Quo a ésmis à partir de 2016 et pendant plus d'une année des "E-Coins". Celle-ci en collaboration avec les sociétés Digital Trading AG et Marcelco Group AG, proposé aux personnes  interessées une palte-forme internet servant au négoce et au transfert d'E-Coin.

Les trois entités ont accepté, via cette plate-forme, des fonds d'au moins quatre millions de FS et géré ces fonds sur des comptes virtuels en monnaie légale et en E-Coins. 

Cette activité, précise la FINMA , correspond à des activités bancaires passives et reste illégale tant que l'autorisation prévue par le droit des marchés n'a pas été obtenue. 

 

 

 

 

Télécharger le document

lien de secours

Mar. 19 sept. 2017 - LA FCA a publié son approche de la mise en oeuvre de la Directive révisée des services de paiement (PSD2)

Partagez
Noter cette article :

Rappelons que PSD2 est une directive de l’UE qui définit les exigences pour les entreprises qui fournissent des services de paiement. Elle affectera les banques, les établissements de paiement, les institutions de monnaie électronique et leurs clients.

En plus de promouvoir l'innovation, PSD2 vise à améliorer la protection des consommateurs, à rendre les paiements plus sécurisés et à réduire les coûts de service de paiements.  Le nouveau régie entrera en vigueur à partir du 13 janvier 2018.

Plus de services seront intégrés dans le cadre de la Financial Conduct Authority (FCA) par la mise en œuvre de la PSD2: des services d'agrégation de compte qui visent à aider les consommateurs à gérer leurs finances en rassemblant leurs données bancaires en un seul endroit, et les services qui permettent aux consommateurs de faire des paiements de différentes façons en ligne sans utiliser de carte de crédit ou de débit.

La PSD2 présente églement un certain nombre de nouvelles exigences sur la façon dont les entreprise traient leurs clients et traitent leurs plaintes et les données qu'ils doivent signaler à l'autorité de contrôle britannique (FCA). .

Elle exige aussi que les  institutions de monnaie électronique soient réautorisées ou réenregistrées.  

Télécharger le document

lien de secours

Lun. 18 sept. 2017 - L'AMF signale que la société Naftoil n'est pas autorisée à fournir des produits financiers

Partagez
Noter cette article :

A la suite de plusieurs signalements d'épargnants mettant en cause la société Naftoil, L'Autorité des Marchés Financiers (AMF) a fait savoir qu'elle souhaitait mettre en garde le public à l'encontre de cette société et de son dirigeant Monsieur Raphaël Comté. 

La société Natftoil n'est pas autorisée par l'AMF à fournir des produits financiers.  

De manière générale, l'AMF incite les épargnants à appliquer des règles de vigilance avant tout investissement 

  •  
 

Télécharger le document

Lien de secours

Lun. 18 sept. 2017 - La FCA annonce que la MiFID 2 élargit le nombre d'entités financières soumises à des autorisations préalables

Partagez
Noter cette article :

La MiFID 2 rentre en vigueur à partir du 3 janvier 2018, dans moins de quatre mois, fait savoir la Financial conduct authority (FCA). MiFID 2 Il élargit la portée de la MiFID en intégrant certaines entités financières qui n’étaient pas soumises auparavant à  des autorisations préalables.

Certaines entreprises qui sont déjà autorisées peuvent également  être soumises à des nouvelles autorisations ou à une Variation d'Autorisation (Variation of Permission- VoP) pour mener à bien leurs activités de l'année prochaine. 

Dans les énoncées précédentes, la FCA avait  indiqué que les entreprises qui requièrenet de nouvelles autorisation ou une VoP dans le cadre de la MiFID 2 devanient soumettre à la FCA  une demande complète vant le 3 juillet 2017. Il était précisé qu''après cette date, il n'était plus possible de garantir la traitement des demandes à temps pour que de nouvelles autorisations soient mies en place pour le 3 janvier 2018. 

Dans ce cadre, précise la FCA, de bons progrès ont été réalisés. De nombreuses demandes ont été enregistrées de la part d'un nombre important d'entreprises cherchant à gérer une place de marché ou a devenir un fournisseur de services de services de déclaration de données (Data reporting services provider- DRSP). En conséquence, précise la FCA, un certain nombre de DRSP on été autorisées à fournir des accords de publications validées. 

Télécharger le document

Lien de secours

Ven. 15 sept. 2017 - La SEC détaille son action pour aider les acteurs des marchés financiers affectés par les ouragans

Partagez
Noter cette article :

La Security and Exchange Commission (SEC) a fait savoir qu'elle suivait de près les conséquences des ouragans pour les marchés financiers.
Le président Jay Clayton a déclaré que l'autorité de contrôle veillera à ce que les investisseurs aient accès à leur compte de titres, et qu'elle évaluait la nécessité d'allonger les délais de dépôt et d'autres exigences réglementaires et qu'elle continuait de surveiller les escroqueries liées à la tempête.

Jusqu'à ce que le bureau régional de Miami ouvre, précise la SEC, les investisseurs et les participants aux marchés en Floride, au Mississippi, en Louisiane, aux Iles Vierges américaines et à Porto Rico, peuvent contacter le bureau régional de la Commission à Atlanta pour toute aide et information. 

Télécharger le document

Lien de secours

Ven. 15 sept. 2017 - L'ESMA publie une procédure qui définit les étapes pour suspendre les provisions d'accès des dérivés en bourse

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité européenne des marchés financiers vient de publier une procédure qui concerne les marchés dans le cadre de la  Régulation sur les instruments financiers (MiFIR) qui définit les étapes pour les places de négociation afin de  sortir temporairement des provisions d'accès pour les dérivés en bourse (Exchange-traded derivaties- ETD).

Le MiFIR établit des dispositions d'accès libre et non discfriminatoire pour les sites de négociation et de contreparties centrales (CCP). Les sites de négociation sont obligès de fournir un accès, y compris des flux de données de manière non discriminatoire et transparente, aux CCP qui souhaitent effacer les transactions effectuées sur ces sites de négociation. 

Toutefois, lors d'une négociation d'ETD,  si un place de négociation  est inférieur à un certain seuil,  elle peut notifier à l'ESMA ou à son autorité compétente son intention de se désinscrire temporairement des dispostions relatives à l'accès à ses instruments. 

 La procédure de l'ESMA vise les autorités compétentes (NCA)  et les sites de négociation qui peuvent bénéficier de l'exemption prévue à l'article 36 (5) du Mifir 

Télécharger le document

Jeu. 14 sept. 2017 - L'ESMA juge le niveau de risque sur les marchés financiers très élevé pour le 2° semestre 2017

Partagez
Noter cette article :

Le dernier rapport de l'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) sur les tendances, les risques et les vulnérabilités des marchés, identifie les valorisations élevées des prix des actifs comme le principal risque pour les marchés fiinanciers européens au second semestre 2017.

Les principaux facteurs de risque sont les incertitudes entourant les développements géopolitiques, la résilience de la croissance économique et la supportabilité de la dette.

Les risques de marché, en fonction de ces trois risques, continuent d'être très élevés, note l'ESMA., tandisque les risques de liquidité et de contagion sont restés stables, mais à des niveaux élevés. Par ailleurs, les risques opérationnels restent forts, mais concernent principalement la cybersécurité. 

Dans l'ensemble, l'évaluation des risques par l'ESMA pour le deuxième semestre reste inchangés par rapport au premier semestre. La performance du marché a reflété la confiance des investisseurs et l'amélioratioin des attentes sur les perspectives économiques dans l'UE et dans le monde. Toutefois, les incertitudes liées au Brexit demeurent parmi les sources politiques les plus importantes de risque, relève l'ESMA. 

Télécharger le document

lien de secours

Jeu. 14 sept. 2017 - Deutsche Börse accepte de payer une amende de plus de 10 millions d'euros pour délits d'initiés

Partagez
Noter cette article :

 

Le Conseil d'administration et le Conseil de surveillance de Deutsche Börse ont décidé d'accepter un compromis avec le le Procureur général de Francfort. Le groupe a fait savoir qu'il acceptait les amendes annoncées, en lien avec des accusations de délits d'initiés commis en décembre 2015 et d'un défaut de publicxation d'une annonce  ad hoc en janvier 2016.

En conséquence, Deustche Bôrse accepte de payer deux amendes de 5 millions d'euros et de 5,5 millions dans le cadre d'une procédure distincte  conformément à l'article 30 paragraphe 4 phrase 1 de la loi allemande sur les infractions règlementaires.

Deutsche Börse, cependant, a déclaré qu'elle ne partageait pas l'avis du procureur général concernant les accusations portées.   Le groupe affirme avoir chargé des experts extérieurs d'évaluer le déroulement des événements qui ont soigneusement analysé les résultats de cette évaluation. Ces analyses, dit Deutsche Börse, n'ont trouvé aucun élément indiquant une violation des règles applicables aux  marchès financiers de la part du groupe.

La décision d'accepter les amendes, commente Deutsche Börse, a été prise en vue de protéger les intérêts supérieurs de la société afin de se  recentrer au plus vite sur son activité en laissant derrière elle les charges qui pèsent contre elle.

Deutsche Bôrse table sur le fait que l'acceptation des conditions interrompront toutes les procédures engagées contre le Président du directoire ddu groupe, Garsten Kengeter.                   

Télécharger le document

Lien de secours

Mer. 13 sept. 2017 - L'ESMA fait savoir que des escrocs utilisent son nom et son logo pour tromper des investisseurs

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) a été informée que son identité et son logo ont été utilisés par des individus dans des courriers indésirables ciblant les investisseurs sur les marchés frinanciers.Elle publie un communiqué pour prévenir les marchés. 

Ces individus, note l'autorité de contrôle,  ont tenté de voler des données personnelles et de convaincre les vfictimes potentielles de leur transférer de l'argent, par exemple, en se présentant comme des employés de l'ESMA effectuant des enquêtes de l'AEMF.

Ces fraudes ont visé plus particulièrement des investiiseurs qui avaient déjà été victimes d'escroquerie et qui essayé de récupérer leurs argents. Les individus utilisaient des noms des membres de l'ESMA pour cibler ces investisseurs.  

Télécharger le document

Lien de secours

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :