L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Lun. 20 févr. 2017 - BCE - Balance des paiements mensuelle de la zone euro pour le mois de décembre 2016

Partagez
Noter cette article :

La Banque centrale européenne  a publié les chiffres relatifs à la balance des paiements mensuelle de la zone euro pour le mois de décembre 2016.

En décembre 2016, le compte des transactions courantes de la zone euro a enregistré un excédent de 31,0 milliards d’euros.

Dans le compte financier, les investissements directs et de portefeuille cumulés ont donné lieu à des acquisitions nettes d’actifs de 22 milliards d’euros et à une diminution nette des passifs de 101 milliards.

Balance des paiements de la zone euro : flux cumulés sur douze mois
(en pourcentage du PIB)

Télécharger le document

Lien de secours

Lun. 20 févr. 2017 - BdF - Indicateurs conjoncturels au 17 février 2017

Partagez
Noter cette article :

La Banque de France a publié ses indicateurs conjoncturels au 17 février 2017.

France : selon l’Insee, le taux de chômage au sens du Bureau international du travail (BIT) atteint 10,0 % en France au dernier trimestre 2016, après 10,1 % (revu de 0,1 point) au troisième trimestre. En France métropolitaine, le taux de chômage s’établit à 9,7 % au quatrième trimestre, après 9,8 % (revu de 0,1 point) le trimestre précédent. La Commission européenne prévoit une croissance du PIB (cvs, non cjo) en 2017 de 1,4 %.

Zone Euro : D’après Eurostat, la croissance du PIB s’établit à 0,4 % au quatrième trimestre 2016 (revu de – 0,1 point), comme au trimestre précédent. En moyenne annuelle, la croissance en 2016 serait de 1,7 %, après 1,9 % en 2015. La Commission européenne prévoit une croissance du PIB (cvs, non cjo) en 2017 de 1,6 %. En décembre, l’indice de la production industrielle est en baisse par rapport au mois précédent : – 1,6 %, après 1,5 % en novembre (inchangé). Le quatrième trimestre 2016 s’établit à 0,8 %, après 0,5 % le trimestre précédent. En Allemagne, l’inflation (IPCH final, ga en %) atteint en janvier 1,9 %, après 1,7 % en décembre. En Espagne, elle atteint 2,9 %, après 1,4 % en décembre. Le solde du commerce extérieur de biens s’établit à 24,5 milliards d’euros en décembre, après 22,2 milliards en novembre. Le cumul sur 12 mois du solde commercial (données brutes) s’établit à 273,9 milliards d’euros en décembre 2016, contre 238,7 milliards en décembre 2015. Le solde des transactions courantes s’établit quant à lui en décembre à 31,0 milliards d’euros, après 36,4 milliards en novembre. Le cumul sur douze mois du solde des transactions courantes s’élève à 361,8 milliards d’euros en décembre 2016, contre 316,6 milliards en décembre 2015.

Télécharger le document

Lun. 20 févr. 2017 - Eurostat - Excédent de 17,8 milliards d’euros des échanges courants de l’UE28

Partagez
Noter cette article :

Eurostat a publié les chiffres relatifs aux échanges courants de l’UE28 et de la zone euro pour le mois de décembre 2016.

Le compte des opérations courantes de la balance des paiements de l’UE28, corrigé des variations saisonnières, a enregistré un excédent de 17,8 milliards d’euros en décembre 2016, contre des excédents de 16,2 mrds en novembre 2016 et de 11,4 mrds en décembre 2015, selon les estimations d’Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. En décembre 2016 par rapport à novembre 2016, basé sur des données corrigées des variations saisonnières, l’excédent du compte des biens s'est accru (+12,9 mrds d’euros, contre +10,4 mrds), tandis que l'excédent du compte des services s'est réduit (+11,2 mrds d'euros, contre +12,1 mrds). L'excédent du compte des revenus primaires a diminué (+0,0 mrd d'euros, contre +0,4 mrd) tout comme le déficit du compte des revenus secondaires (-6,3 mrds d'euros, contre -6,6 mrds).

Sur une période de 12 mois cumulés se finissant en décembre 2016, le compte des opérations courantes a affiché un excédent de 199,9 mrds d’euros, contre +144,1 mrds pour la période de 12 mois jusqu’à décembre 2015. L'excédent du compte des biens s’est accru durant cette même période (+148,5 mrds d’euros, contre +110,9 mrds) et le déficit du compte des revenus primaires s'est réduit (-10,0 mrds d'euros, contre -33,2 mrds). L'excédent du compte des services a diminué (+139,9 mrds d'euros, contre +142,9 mrds) et le déficit du compte des revenus secondaires s'est légèrement creusé (-78,5 mrds, contre -76,5 mrds). Ces données sont sujettes à révision.

Balance du compte des opérations courantes de l’UE28 et de la zone euro, corrigée des variations saisonnières
(en milliards d’euros)

Télécharger le document

Lien de secours

Lun. 20 févr. 2017 - AFG - LCBFT - Arrêtés parus au Journal Officiel - Gel des avoirs

Partagez
Noter cette article :

Ven. 17 févr. 2017 - Eurostat - Excédent de 28,1 mrds d’euros du commerce international de biens de la zone euro

Partagez
Noter cette article :

Eurostat a publié les chiffres relatifs au commerce international de biens de la zone euro pour le mois de décembre 2016.

D’après les premières estimations pour le mois de décembre 2016, les exportations de biens de la zone euro (ZE19) vers le reste du monde se sont établies à 178,6 milliards d’euros, en hausse de 6% par rapport à décembre 2015 (168,7 mrds).

Les importations depuis le reste du monde ont quant à elles été de 150,5 mrds d’euros, en hausse de 4% par rapport à décembre 2015 (144,4 mrds). En conséquence, la zone euro a enregistré en décembre 2016 un excédent de 28,1 mrds d’euros de son commerce international de biens avec le reste du monde, contre +24,4 mrds en décembre 2015. Le commerce intra-zone euro a progressé à 137,4 mrds d’euros en décembre 2016, en hausse de 5% par rapport à décembre 2015.

Commerce international de biens de la zone euro, en mrds d’euros

Télécharger le document

Lien de secours

Mots-clés : Eurostat, zone euro

Ven. 17 févr. 2017 - BdF - La performance des OPC fléchit légèrement en 2016

Partagez
Noter cette article :

La Banque de France a publié un communiqué de presse dans lequel elle détaille les chiffres relatifs à la performance des OPC en france pour le mois de décembre 2016.

La performance annuelle des OPC non monétaires s'amenuise en 2016 (3,0% en décembre contre 5,1% un an auparavant). Ce mouvement touche toutes les catégories de fonds à l'exception des fonds obligataires dont la performance annuelle progresse (2,7% en décembre 2016 après 0,9% en décembre 2015).

La performance des fonds monétaires diminue mais reste positive (0,02% en décembre 2016 après 0,18% en décembre 2015).

Performance annuelle des OPC par catégorie

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 16 févr. 2017 - AMF - Conseillers en investissements financiers : l’AMF publie un rapport sur leur activité pour l’année 2015

Partagez
Noter cette article :

L'AMF a publié les résultats de son rapport sur l'activité des conseillers en investissements financiers en 2015.

Dans le cadre de son suivi des conseillers en investissements financiers (CIF), l’Autorité des marchés financiers collecte, depuis 2 ans, des informations quantitatives et qualitatives sur leur activité. L’AMF publie une synthèse des données de l’année 2015.

Le panorama des CIF

L’AMF note une forte concentration de l’activité des conseillers en investissements financiers (CIF). En effet, 50 CIF sur les 4631 déclarés concentrent 42% du chiffre d’affaires total. Ce dernier atteint 2,2 milliards d’euros pour l’année 2015. Les effectifs de la profession sont en augmentation par rapport à 2014 et se montent à 12 964 personnes.

Des spécificités par métier

En fonction de l’activité globale exercée, les cabinets ont déclaré à l’AMF à quelle famille de métiers ils considéraient appartenir parmi les familles suivantes : « CIF CGP », c’est-à-dire, que l’activité principale du cabinet est le conseil en gestion de patrimoine, ou « CIF Haut de bilan » s’ils fournissent principalement du conseil en haut de bilan ou encore « CIF Conseils aux institutionnels et SGP », lorsqu’ils fournissent du conseil à destination des investisseurs institutionnels, sociétés de gestion ou autres intermédiaires financiers. 86% des acteurs ont déclaré appartenir à la famille de métier « CIF CGP ».

Pour chaque famille de métiers, l’AMF a fait le bilan :

  • du niveau d’activité des acteurs et leur représentation de l’activité CIF ;
  • de la concentration de l’activité par acteur ;
  • de la structure de rémunération ; ou encore
  • des prestations fournies.

Jeu. 16 févr. 2017 - BdF - Hausse du taux d'endettement du secteur privé en France, en Allemagne et au Royaume-Uni, baisse en Espagne et en Italie

Partagez
Noter cette article :

La Banque de France a publié un communiqué de presse dans lequel elle détaille les chiffres relatifs aux taux d'endettement des ANF pour le troisième trimestre 2016.

Au 3ème trimestre 2016, le taux d'endettement du secteur privé non financier (SPNF) de la zone euro diminue (123,3 % du PIB contre 124,4 % au 2ème trimestre 2016). Le ratio de dette privée baisse légèrement en Italie (-0,3 point par rapport au trimestre précédent) et davantage en Espagne (-2,5 points). Au contraire, ce ratio demeure en légère hausse en Allemagne et en France (+0,4 point dans les deux pays).

Au Japon, le taux d'endettement du SPNF cesse de reculer au 3ème trimestre 2016 (+1,4 point). Il continue de progresser au Royaume-Uni (+2,1 points) et, plus modérément, aux Etats-Unis (+0,7 point).

Dette des agents non financiers privés (en % du PIB)

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 16 févr. 2017 - FINMA - La FINMA adapte l’obligation de déclarer pour les détenteurs de droits de vote

Partagez
Noter cette article :

La FINMA, l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers suisse adapte les règles concernant l’obligation de déclarer relative aux droits de vote délégués librement dans son ordonnance sur l’infrastructure des marchés financiers. En cas de délégation des droits de vote, c’est désormais la personne décidant effectivement de l’exercice de ces droits qui est soumise à l’obligation de déclarer. Alternativement, l’obligation de déclarer peut être assumée par une personne exerçant le contrôle pour les entités qu’il contrôle, sur une base consolidée.

Les acteurs du marché concernés par l’obligation de déclarer ont attiré l’attention de la FINMA sur des problèmes pratiques rencontrés lors de la mise en œuvre des règles applicables en la matière. Dans ce contexte, la FINMA a proposé une adaptation de l’ordonnance correspondante de la FINMA sur les infrastructures des marchés financiers et le comportement sur le marché en matière de négociation de valeurs mobilières et de dérivés. En cas de délégation des droits de vote, c’est à présent la personne décidant effectivement de l’exercice de ces droits qui est soumise à l’obligation de déclarer. La FINMA a mené une audition à cet effet. Les dispositions révisées entreront en vigueur le 1er mars 2017.

Les participants à l’audition ont en principe accueilli favorablement l’audition et l’adaptation effectuées par la FINMA. Les prises de position reçues en cours d’audition ont montré que des adaptations supplémentaires étaient nécessaires pour les cas de contrôle direct ou indirect, par exemple dans les groupes. En complément du projet d’audition, l’ordonnance de la FINMA retient par conséquent que dans les situations où la personne autorisée à exercer librement les droits de vote est contrôlée directement ou indirectement, l’obligation de déclarer peut également être satisfaite par la personne exerçant le contrôle, sur une base consolidée. Un délai transitoire de six mois à compter de l’entrée en vigueur est prévu pour la mise en œuvre de la nouvelle disposition.

Ordonnance de la FINMA sur l’infrastructure des marchés financiers (OIMF-FINMA)

Rapport d'audition

Jeu. 16 févr. 2017 - Eurostat - La production industrielle en baisse de 1,6% dans la zone euro

Partagez
Noter cette article :

Eurostat a publié les chiffres relatifs à la production industrielle pour le mois de décembre 2016.

En décembre 2016 par rapport à novembre 2016, la production industrielle corrigée des variations saisonnières a diminué de 1,6% dans la zone euro (ZE19) et de 1,0% dans l'UE28, selon les estimations d’Eurostat, l’office statistique de l'Union européenne. En novembre 2016, la production industrielle avait augmenté de 1,5% dans la zone euro et de 1,6% dans l'UE28.

En décembre 2016 par rapport à décembre 2015, la production industrielle a progressé de 2,0% dans la zone euro et de 2,9% dans l'UE28.

Par rapport à 2015, la production industrielle moyenne de l’année 2016 a progressé de 1,3% dans la zone euro et de 1,4% dans l’UE28.

Production industrielle

Télécharger le document

Lien de secours

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :