L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Jeu. 29 sept. 2016 - FFA - Assurance vie : collecte nette positive en août 2016

Partagez
Noter cette article :

Le Fédération Française de l'Assurance a publié les chiffres de la collecte nette en assurance-vie pour le mois d'août 2016.

Pour le mois d’août 2016, la collecte nette s’établit à 500 millions d’euros.

Le montant des cotisations collectées par les sociétés d'assurances au cours des huit premiers mois de 2016 est de 91,3 milliards d'euros (90,1 milliards d'euros sur la même période en 2015). Les versements sur les supports unités de comptereprésentent 17,4 milliards d’euros depuis le début de l’année, soit 19 % des cotisations.

Les prestations versées par les sociétés d'assurances sur la même période s'élèvent à 75,6 milliards d'euros.

La collecte nette s'établit à 15,8 milliards d'euros depuis le début de l’année, dont 9,3 milliards pour les supports en unités de compte.

L’encours des contrats d’assurance-vie (provisions mathématiques + provisions pour participation aux bénéfices) s’élève à 1 617 milliards d’euros à fin août 2016.

Évolution mensuelle des cotisations (Estimations : vie et capitalisation - affaires directes - en milliards d'euros)

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 29 sept. 2016 - AMF - Arrêté du 14 septembre 2016 portant homologation de modifications du règlement général de l’Autorité des marchés financiers

Partagez
Noter cette article :

L'autorité des marchés financiers a publié un arrêté du 14 septembre 2016 portant homologation de modifications de son règlement général.

L’arrêté du 14 septembre 2016, publié au Journal officiel du 23 septembre 2016, prévoit des modifications du règlement général de l’AMF rendues nécessaires par l’entrée en application, le 3 juillet 2016, du règlement européen n° 596/2014 du 16 avril 2014 sur les abus de marché.

Ce règlement, qui est d'application directe, emporte la suppression du Livre VI du règlement général relatif aux abus de marché. Il introduit également plusieurs aménagements des dispositions du Livre II relatif aux émetteurs et à l’information financière, concernant la publication des informations privilégiées.

D’autres modifications du règlement général rendues nécessaires par l’entrée en application du règlement européen précité et relatives au rachat par un émetteur de ses propres titres et aux recommandations d’investissement sont subordonnées à la promulgation de la loi "Sapin 2". Elles interviendront donc ultérieurement. Afin d’assurer une meilleure compréhension par les acteurs de la Place de la règlementation applicable depuis l’entrée en application du règlement européen sur les abus de marché, il a semblé utile de procéder dès à présent aux modifications du règlement général prévues dans le présent arrêté.

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 29 sept. 2016 - ACVM - Les autorités en valeurs mobilières du Canada lancent une consultation sur l’encadrement des fonds alternatifs

Partagez
Noter cette article :

Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières ont publié pour consultation un projet de Règlement modifiant le Règlement 81-102 sur les fonds d’investissement et un projet de Règlement modifiant le Règlement 81-101 sur le régime de prospectus des organismes de placement collectif dans le cadre de la phase finale des travaux de modernisation de la réglementation des fonds d’investissement faisant publiquement appel à l’épargne.

Les projets de modifications visent principalement l’élaboration d’un encadrement réglementaire plus complet des fonds alternatifs faisant appel publiquement à l’épargne (actuellement appelés fonds marché à terme). Ils simplifieraient en outre les obligations des fonds d’investissement à capital fixe en les regroupant dans le Règlement 81-102.

« Dans la dernière décennie, l’éventail des produits de fonds d’investissement offerts et des stratégies utilisées sur les marchés s’est considérablement élargi, tant au Canada qu’à l’étranger.
Les projets de modifications reflètent les efforts des ACVM en vue de moderniser la réglementation des fonds marché à terme en établissant un cadre réglementaire plus efficace et pertinent au Canada », a déclaré Louis Morisset, président des ACVM et président-directeur général de l’Autorité des marchés financiers. « Ils devraient faciliter l’utilisation de stratégies alternatives et plus innovatrices tout en conservant les restrictions qui, à notre avis, sont appropriées pour les produits pouvant être vendus aux investisseurs individuels. »

Les projets de modifications introduiraient ou modifieraient certaines restrictions en matière de placement pour ces fonds, notamment des limites de concentration, des limites sur les actifs non liquides et des limites sur les emprunts de fonds. Ils introduiraient également des obligations d’information pour les fonds alternatifs qui feraient ressortir les stratégies de placement distinguant ces produits des organismes de placement collectif classiques.

Les ACVM ont publié initialement un aperçu du projet d’encadrement des fonds alternatifs le 27 mars 2013.  Elles ont ensuite fait part de l’évolution des travaux dans l’Avis 81-326 du personnel des ACVM, Le point sur l’encadrement des fonds d’investissement alternatifs, publié le 12 février 2015.

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 29 sept. 2016 - BdF - Banques internationales et les effets transfrontaliers de la régulation : le cas de la France

Partagez
Noter cette article :

La Banque de France a publié un article sur le thème des banques internationales et des effets transfrontaliers de la régulation

Cet article présente la contribution de la Banque de France à un projet de recherche mené au sein du réseau international de banques centrales IBRN (International Banking Research Network) et qui porte sur les répercussions internationales des politiques prudentielles. Plus particulièrement, cet article se concentre sur l'ajustement des prêts bancaires transfrontaliers des banques françaises, suite à des changements réglementaires mis en œuvre en France ou dans les pays étrangers.

Les auteurs de l'article distinguent dans cet exercice les prêts au secteur financier et au secteur non-financier.

Les résultats indiquent que les prêts transfrontaliers des banques françaises augmentent suite à un durcissement de la réglementation dans les pays partenaires, les banques françaises n'étant pas soumises à la même réglementation. Cette réaction peut être mise en évidence pour certaines mesures prudentielles ; cependant, elle n'est quantitativement pas très forte.

Les résultats indiquent également que la réponse des prêts transfrontaliers aux changements prudentiels mis en œuvre en France est influencée par les caractéristiques des banques françaises en termes de bilan.

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 29 sept. 2016 - INSEE - En septembre 2016, la confiance des ménages est stable

Partagez
Noter cette article :

L'Institut national de la statistique et des études économiques a publié un communiqué de presse dans lequel elle analyse les chiffres relatifs à la confiance des ménages pour le mois de septembre 2016.

En septembre 2016, la confiance des ménages est stable : l'indicateur qui la synthétise se maintient à 97. Il reste au-dessous de sa moyenne calculée sur la période 1987-2015 (100).

Situation financière passée : quasi stable

En septembre, l'opinion des ménages sur leur situation financière personnelle passée est quasi stable : le solde correspondant perd 1 point et reste proche de son niveau moyen de longue période. Le solde d'opinion sur leur situation financière future est constant pour le quatrième mois consécutif ; il demeure inférieur à sa moyenne de longue période.
Après une légère baisse en août, la proportion de ménages estimant qu'il est opportun de faire des achats importants se redresse en septembre. Le solde correspondant gagne 3 points et se maintient au-dessus de sa moyenne de long terme.

Capacité d'épargne future : en hausse

En septembre, le solde d'opinion des ménages sur leur capacité d'épargne future gagne 3 points et passe ainsi un peu au-dessus de son niveau moyen de long terme. Le solde concernant leur capacité d'épargne actuelle est stable, légèrement au-dessus de son niveau moyen de longue période.

La proportion de ménages estimant qu'il est opportun d'épargner rebondit légèrement en septembre (+2 points). Le solde reste néanmoins très inférieur à sa moyenne de longue période.

Indicateur synthétique de confiance des ménages

Télécharger le document

Lien de secours

Mer. 28 sept. 2016 - Project Syndicate - Les coûts inévitables de l'argent hélicoptère

Partagez
Noter cette article :

Le site project-syndicate.org a publié un article de Michael Heise, chef économiste au sein d'Allianz SE, sur le thème des coûts inévitables de l'argent hélicoptère.

La discussion au long cours au sujet de l'opportunité de ce que l'on appelle l'argent hélicoptère s'est transformée, car de nouvelles idées émergent au sujet de la forme qu'il pourrait prendre - et des questions surgissent pour savoir si certaines économies y ont déjà eu recours.

Ce qui n'a pas changé, c'est qu'adopter l'argent hélicoptère reste une très mauvaise idée..

Télécharger le document

Lien de secours

Mots-clés : Project Syndicate

Mer. 28 sept. 2016 - BCE - Balance des paiements mensuelle de la zone euro (Juillet 2016)

Partagez
Noter cette article :

La Banque centrale européenne a publié un communiqué de presse dans lequel elle détaille les chiffres relatifs à la balance des paiements mensuelle de la zone euro pour le mois de juillet 2016.

En juillet 2016, le compte des transactions courantes de la zone euro a enregistré un excédent de 21,0 milliards d’euros.

Dans le compte financier, les investissements directs et de portefeuille cumulés ont enregistré des acquisitions nettes d’actifs à hauteur de 58 milliards d’euros et des cessions nettes de passifs de 14 milliards d’euros.

Balance des paiements de la zone euro : flux cumulés sur douze mois
(en pourcentage du PIB)

Télécharger le document

Lien de secours

Mer. 28 sept. 2016 - ACVM - Tables rondes pour discuter des propositions de rehaussement des obligations des conseillers, des courtiers et des représentants envers leurs clients

Partagez
Noter cette article :

Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) ont annoncé aujourd’hui les dates des tables rondes mises sur pied pour analyser en profondeur les enjeux soulevés dans le Document de consultation 33-404 des ACVM, Propositions de rehaussement des obligations des conseillers, des courtiers et des représentants envers leurs clients, qui traite de projets de mesures réglementaires visant à améliorer la relation client-personne inscrite. La date limite pour transmettre des commentaires écrits sur le document de consultation est le 30 septembre 2016.

« Lors de la publication du document de consultation, nous avions indiqué notre intention de tenir des tables rondes pour analyser en profondeur les enjeux soulevés dans les mémoires reçus afin d’orienter les prochaines étapes », a déclaré Louis Morisset, président des ACVM et président-directeur général de l’Autorité des marchés financiers. « Nous encourageons fortement les parties intéressées qui ne l’auraient pas déjà fait à participer au projet en nous transmettant leurs commentaires sur le document de consultation ».

D’autres renseignements sur les tables rondes et la façon dont les parties intéressées pourront y participer seront communiqués peu avant les rencontres par les autorités en valeurs mobilières concernées. Les membres des ACVM qui ne tiennent pas de tables rondes peuvent mener d’autres formes de consultation auprès des parties intéressées dans leurs territoires respectifs.

Publié le 28 avril 2016, le document de consultation porte sur des projets de réformes ciblées du Règlement 31-103 sur les obligations et dispenses d’inscription et les obligations continues des personnes inscrites, accompagnés d’indications dans plusieurs domaines, qui permettraient de concilier les intérêts des personnes inscrites et des clients, d’améliorer les résultats pour ces derniers et de rehausser certaines des obligations que les personnes inscrites ont envers eux.

Par ailleurs, il traite d’un projet de norme réglementaire d’agir au mieux des intérêts du client, accompagné d’indications, qui constituerait la norme générale et le principe directeur en fonction desquels toutes les autres obligations envers les clients seraient interprétées. Seuls certains territoires mènent une consultation sur ce projet de norme pour les raisons indiquées dans la partie 8 du document.
On peut consulter le document de consultation, qui comprend une liste de 68 questions, sur les sites Web des membres des ACVM.

Télécharger le document

Lien de secours

Mer. 28 sept. 2016 - BdF - Les taux des crédits à la consommation sont différenciés selon leur nature et les réseaux distributeurs

Partagez
Noter cette article :

La Banque de France a publié les chiffres relatifs aux crédits à la consommation pour le second trimestre 2016.

’accélération du crédit à la consommation aux ménages se poursuit en France au second trimestre 2016, atteignant +5,6% (en glissement annuel) après +4,6% au premier trimestre. Cette accélération s’inscrit dans un contexte de léger ralentissement au sein de la zone Euro, en raison principalement d’un changement méthodologique dans un pays. En France, la hausse est portée par les prêts amortissables (+6,0%) et les crédits-bails (+40%). Les taux d’intérêt se maintiennent à des niveaux historiquement bas.

Évolution de l’encours de crédit à la consommation aux particuliers

Télécharger le document

Lien de secours

Mar. 27 sept. 2016 - Bank of England - Les taux maintenus à 0,25% au Royaume-Uni

Partagez
Noter cette article :

La Banque d'Angleterre a publié un communiqué de presse dans lequel elle annonce qu'elle a maintenu sa politique monétaire tout en déclarant qu'il était probable qu'elle abaisse de nouveau son taux directeur d'ici la fin de l'année, même si l'impact immédiat du Brexit sur l'économie du Royaume-Uni s'annonce moins marqué qu'attendu il y a encore un mois.

Les neuf membres du Comité de politique monétaire (MPC) de la banque centrale britannique ont approuvé le maintien du taux directeur à 0,25%, son plus bas niveau historique, tout comme celui du programme d'achats d'obligations à 435 milliards de livres, ainsi que la poursuite du programme d'achats de 10 milliards de livres d'obligations d'entreprise.

Les indicateurs économiques publiés depuis la réunion d'août ont montré un rebond après l'impact immédiat du résultat du référendum du 23 juin, sans toutefois remettre en cause le scénario d'un ralentissement marqué.

Télécharger le document

Lien de secours

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :