L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Lun. 14 mai 2018 - La FCA condamne le directeur général de Barclays pour ne pas avoir respecté les règles de diligence suite à la dénonciation d'un lanceur d'alertes, et rappelle les obligations des entreprises à ce propos

Partagez
Noter cette article :

Auteur: DB

Date de publication: 14/05/2018

 

La Financial Conduct Authority (FCA) et la Prudential Regulation Authority (PRA) viennent de condamner M. James Staley, directeur général de Barclays group, à une amende de près de 650000 livres. Les deux autorités estiment que M. Staley n'a pas agi avec la compétence  et la diligence voulues en réponse à une lettre anonyme reçue par Barclays en juin 2016.

Dans ce contexte, Barclays fait aussi l'objet d'un rappel aux exigences particulières en vertu desquelles elle doit rapporter annuellement aux organismes de réglementation sur la façon dont elle traite les dénonciations des lanceurs d'alerte, avec des attestations personnelles exigées des cadres supérieurs responsables des systèmes  de contrôle. 

En l'espèce, note la FCA, M. Staley a tenté d'indentifier l'auteur d'une lettre anonyme  qui  prétendait provenir d'un actionnaire  de Barclays. Cette lettre contenait diverses allégations, dont certaines concernaient M. Staley. La FCA  estime ainsi que M. Staley aurait du   se garder à distance du dossier et ne pas chercher à identifier  l'auteur de la lettre. Il aurait du également consulter les experts des questions de diligence sur ce qu'il pouvait légalement faire dans un tel cas; ce qu'il n'a pas fait, note l'autorité de surveillance.  

La FCA  et la PRA rappellent donc les obligations légales du dirigeant dans de telles circonstances et estiment que  M. Staley n'a pas agi selon les critères exigés de compétence et de diligence.    

 

Télécharger le document

Lien de secours

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :