L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 6 juil. 2018
Auteur: DB
Noter cette article :
SEC.jpg

La Securities and Exchange (SEC)  Commission  vient d'annoncer que le groupe Crédit Suisse AG devra verser environ 30 millions de $ pour répondre aux accusations de la SEC concernant ses activités de banque d'investissement dans la région Asie-Pacifique liées à des corruptions de fonctionnaires en violation de la loi FCPA (Foreign Corrupt Practices Act). Le Crédit Suisse a également accepté de payer une amende de 47 millions de $ au ministère de la Justice des Etats-Unis.

Selon la SEC, des hauts responsables du Crédit Suisse dans la région Asie-Pacifique ont cherché à gagner des marchés en embauchant et en promouvant des personnes liées à des hauts fonctionnaires dans le cadre d'un arrangement de contrepartie. Ainsi, note la SEC, le Crédit Suisse a embauché ou proposé d'embaucher plus de 100 personnes liées à des personnalités proches de milieux de gouvernementaux étrangers. 

La SEC estime donc que le Crédit Suisse a enfreint ses dispositions de l'article de 1934 sur les contrôles internes et comptables. Crédit Suisse a donc accepté de payer 24,9 millions de $, plus 4,8 millions de dépens  pour régler le dossier  SEC. 

 
 

 

Télécharger le document

Lien de secours