L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Jeu. 04 oct. 2018 - La BRI publie les données 2017 sur la mise en oeuvre des normes Bâle 3

Partagez
Noter cette article :

Auteur: DB

Date de publication: 04/10/2018

 

Le Comité de Bâle vient de publier les résultats de son exercice de suivi de Bâle 3, fondé sur des  données au 31 décembre 2017, fournies par l Banque des Règlements Internationaux (BRI). . Le Comité a mis en place un processus de reporting rigoureux permettant d'examiner régulièrement les implications de normes Bâle 3 pour les banques. Ce rapport est publié depuis 2012, après que le cadre de Bâle 3 ait été mis en place en 2010.

Ces données, précise le Comité, ont été fournies par un total de 206 banques, dont 111 établissements actifs au niveau international. Ces dernier, dits du groupe 1, sont définis comme des banques actives sur le plan international, dotées d'un capital de plus de 3 milliards d'euros et regroupe les 30 banques désignées comme des banques d'importance systémique mondiale (Global systemically important banks- G-SIBs). L'échantillon du Comité comprend également 95 banques du groupe 2, soit des banques dont le capital de première catégorie est inférieur à 3 milliards d'euros ou qui ne sont pas actives sur le plan international. 

Les exigences minimales définitives de Bâle 3 devraient être mises en oeuvre d'ici le 1er janvier 2027. Sur la base d'une intégration progressive, note le rapport de la BRI, le manque de fonds propres à la date de clôture de l''exercice 2017, s'élève à 25,8 milliards d'euros pour les banques du groupe 1 au regard du niveau cible. Ce chiffre est inférieur de plus de 70% à celui de l'exercice d'évaluation de fin 2015 et s'explique principalement par des niveaux plus élevés de capital éligible. Pour les banques du groupe 1, poursuit, l'exercice 2018, le capital minimum requis de première catégorie, Tier 1,  augmenterait de 3,6% après la mise en oeuvre complète de normes finales de Bâle 3 par rapport aux normes initiales. 

Télécharger le document

Lien de secours

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :