L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 14 mars 2019
Auteur: DB
Noter cette article :
IMAGE AMF 3.png

 

Le président de l’Autorité des marchés financiers (AMF) Marc Ophèle, a récemment fait une intervention, dans le cadre du Club Finance d’HEC, sur le thème « La régulation financière à l’épreuve du Brexit ». Le  président de l’AMF  n’a pas caché ses inquiétudes quant à la possibilité d’une sortie sans accord de l’Union Européenne (UE) du Royaume Uni (RU). Un scénario qu’il n’’hésite pas à qualifier de « désastre ».

Pour Marc Ophèle, la probabilité d’une sortie sans accord le 29 mars est donc forte. Le secteur financier y est préparé et un « hard Brexit » ne devrait pas entraîner directement dans le secteur financier de crise majeure. Mais il est clair, souligne le président de l’AMF, qu’il affecterait en profondeur les chaines de production et d’approvisionnement de l’économie «réelle » à un moment où le cycle économique semble déjà se renverser en Europe ; ce ne sera pas sans conséquences pour le secteur financier.

Au-delà de la gestion d’une sortie sans accord, le Brexit incite également à s’interroger sur l’avenir de l’UE27 en matière de services financiers, poursuit le président de l’AMF. Ainsi, dans son propos, Marc Ophèle examine d’abord ce que signifie le Brexit dans le domaine des services financiers, quels en sont les risques immédiats et quelles solutions ont été apportées par le secteur financier et les autorités publiques ? Une synthèse complète donc, sur les aspects et les enjeux du Brexit.

Télécharger le document

Lien de secours