L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 15 avr. 2013
Auteur: Y B
Noter cette article :
Banque_de_France.jpg

La Banque de France a publié un rapport sur le thème des effets Domino quand les banques se mettent à thésauriser.

Afin d’analyser les effets systémiques de la thésaurisation des banques sur la stabilité d’un réseau financier, cet article propose un nouveau modèle de contagion bancaire.

Cette dernière est étudiée suivant deux canaux :

  1. les expositions bilatérales directes entre établissements de crédit ;
  2. les difficultés de financement à court-terme auxquelles les banques peuvent éventuellement faire face si une crise de confiance vient à se matérialiser (comportement préventif de thésaurisation).

En s’inspirant du rôle majeur joué par la thésaurisation pendant la crise financière de 2007-2009, le modèle développé dans cet article se distingue du traditionnel algorithme séquentiel de calcul de défauts en cascade largement évoqué et employé dans la littérature sur le risque systémique pour mesurer les effets d’un choc de marché sur l’ensemble d’un système bancaire, en introduisant le comportement de thésaurisation des banques.

Au-delà de la simple contagion via les expositions bilatérales, un tel phénomène initié par certaines banques peut entraîner des problèmes de financement à court-terme pour d’autres.

En s’appuyant sur les données d’expositions bilatérales des banques françaises collectées par l’Autorité de Contrôle Prudentiel, le secteur bancaire français semble être relativement robuste lorsqu’il est à la fois soumis à un risque de marché (pertes sur les actifs de marché détenus par les banques dans leur portefeuille) et aux effets induits de la contagion par insolvabilité et par difficulté de financement à court-terme.

Les résultats obtenus en termes de poids relatifs de chacun des canaux de contagion étudiés sur les pertes totales estimées mettent en exergue le caractère fondamental et complexe des effets de la thésaurisation.

Consulter l'étude

Lien de secours