L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 9 oct. 2015
Auteur: Y B
Noter cette article :
Banque_de_France.jpg

La Banque de France a publié un communiqué de presse dans lequel elle détaille les chiffres relatifs aux crédits aux taux de rémunération des dépôts bancaires pour le mois d'août 2015.

Diminution de la rémunération des livrets réglementés et ordinaires

La rémunération moyenne des dépôts et placements monétaires baisse à nouveau en août (0,39 %, après 0,46 % en juillet) du fait de la baisse des taux des livrets réglementés (0,80 % après 1,05 %) et des livrets ordinaires (0,60 %, après 0,72 %).

Taux moyens de rémunération des encours de dépôts et placements auprès des institutions financières monétaires

a. Les taux d’intérêt présentés ici sont des taux apparents calculés en rapportant les flux d’intérêts courus des mois sous revue à la moyenne mensuelle des encours correspondants. Pour les différents types de dépôts, ils correspondent à la moyenne des conditions pratiquées par les établissements de crédit français sur les dépôts des sociétés et des ménages (y compris institutions sans but lucratif au service des ménages) résidents.
b. Moyenne, pondérée par les encours correspondants, des taux de rémunération des différents dépôts et placements monétaires (taux nul pour les billets en circulation, équivalent à l’Euribor 3 mois pour les produits inclus dans M3 – M2 à l’exception des OPC monétaires).
c. Les livrets à taux réglementés comprennent les livrets A, livrets bleu, livrets de développement durable, comptes épargne-logement, livrets jeunes et livrets d’épargne populaire.
d. Rendement annuel apparent des titres d’OPC monétaires pour l’ensemble des détenteurs (source Fininfo –série calculée sur la base des rendements annuels des OPC de trésorerie régulière).
e. Rendements des OPC monétaires après imputation des frais de gestion.
f. Moyenne mensuelle.
g. Taux de l’Échéance Constante 5 ans. Source : Comité de Normalisation Obligataire.

h. Données révisées.
i. Données provisoires

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours