L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Lun. 29 août 2016 - ACVM - Les autorités en valeurs mobilières du Canada mesureront l’incidence des modifications du régime d’information au moment de la souscription et de la deuxième phase du modèle de relation client-conseiller

Partagez
Noter cette article :

Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières ont annoncé le lancement d'un projet de recherche sur plusieurs années pour mesurer l’incidence des obligations introduites par la deuxième phase du modèle de relation client-conseiller (MRCC) et les modifications du régime d’information au moment de la souscription sur les investisseurs et le secteur.

Le 15 juillet 2013, les modifications de la deuxième phase du MRCC apportées au Règlement 31-103 sur les obligations et dispenses d’inscription et les obligations continues des personnes inscrites sont entrées en vigueur.September 30 Elles visent à faire en sorte que les investisseurs reçoivent de l’information claire et exhaustive sur le rendement de leurs placements et l’ensemble des frais associés à leurs comptes, y compris la rémunération versée aux personnes inscrites.September 30 Les modifications sont entrées en vigueur en trois phases : le 15 juillet 2014, le 15 juillet 2015 et le 15 juillet 2016.September 30

Le 19 juin 2009, nous avons proposé de modifier le régime d’information au moment de la souscription prévu par le Règlement 81-101 sur le régime de prospectus des organismes de placement collectif (OPC) pour aider les investisseurs à prendre des décisions d’investissement éclairées en leur fournissant des renseignements essentiels en langage clair lorsqu’ils souscrivent des titres d’OPC.September 30 La plupart de ces modifications sont entrées en vigueur le 11 mars 2015.September 30 Les modifications définitives, qui obligent les courtiers en épargne collective à remettre aux investisseurs un aperçu du fonds facile à comprendre avant la souscription de titres, sont entrées en vigueur le 30 mai 2016.September 30

« La deuxième phase du MRCC et le régime d’information au moment de la souscription sont conçus pour répondre aux besoins des investisseurs », a déclaré Louis Morisset, président des ACVM et président-directeur général de l’Autorité des marchés financiers.September 30 « Nous voulons nous assurer que la transparence accrue des coûts et du rendement des placements September 30ainsi que la remise de l’aperçu du fonds les aident réellement à prendre des décisions d’investissement éclairées. »September 30

Les recherches mesureront les résultats de l’analyse des connaissances, attitudes et comportements des investisseurs, des pratiques des personnes inscrites ainsi que de la tarification des OPC et de l’offre de produits.September 30 Elles porteront sur l’activité de 2016 à 2019 et devraient s’achever d’ici 2021.September 30 Les ACVM estiment que cela permettra de recueillir des données longitudinales utiles sur une période couvrant plusieurs années après la mise en œuvre pour évaluer l’incidence de la deuxième phase du MRCC et du régime d’information au moment de la souscription.September 30

Télécharger le document

Lien de secours

Lun. 29 août 2016 - FINMA - La FINMA ouvre une audition concernant l'adaptation de l'obligation de déclarer pour les détenteurs de droits de vote

Partagez
Noter cette article :

La FINMA, l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers suisse, vérifie les règles concernant l’obligation de déclarer relative aux droits de vote délégués librement selon l’ordonnance de la FINMA sur l’infrastructure des marchés financiers. La FINMA conduit à ce sujet une audition durant jusqu’au 3 octobre 2016 et adaptera les règles en fonction du résultat de cette audition.

La loi (LIMF) et l’ordonnance de la FINMA (OIMF-FINMA) sur l’infrastructure des marchés financiers sont entrées en vigueur le 1er janvier 2016. Les règles qu’elles imposent en matière de droit sur la publicité des participations prévoient qu’en cas de délégation des droits de vote, par exemple dans le cadre d’un mandat de gestion de fortune, tant l’ayant droit économique de la participation devant être déclarée que la personne autorisée à voter en raison de la délégation du droit de vote sont tenus de déclarer ces participations. L’OIMF-FINMA concrétise cette obligation de déclarer pour les personnes morales auxquelles les droits de vote sont délégués : dans ce cas, quiconque contrôle directement ou indirectement la personne morale est soumis à l’obligation de déclarer. Cette règle a été adoptée en 2015 à la demande des participants de l’audition menée à ce moment-là.

Les personnes concernées par cette obligation de déclarer soulignent maintenant les problèmes pratiques rencontrés dans la mise en œuvre. Ainsi, les personnes physiques qui contrôlent des groupes financiers mais n’exercent elles-mêmes aucune activité opérationnelle ne peuvent remplir cette obligation de déclarer qu’au prix d’un effort considérable. La FINMA adaptera cette règle si cela correspond effectivement à un besoin fondé de tout le secteur. L’autorité mène une audition à cette fin jusqu’au 3 octobre 2016. Elle y propose le concept qu’elle avait déjà prévu à l’occasion de l’audition 2015, selon lequel, en cas de délégation des droits de vote, c’est la personne décidant effectivement de l’exercice de ces droits qui doit être soumise à l’obligation de déclarer. 

Rapport explicatif

Information sur l’audition

Projet de révision de l'OIMF-FINMA

Eléments essentiels

Lun. 29 août 2016 - BdF - Poursuite du redressement de la performance des fonds obligations et diversifiés

Partagez
Noter cette article :

La Banque de France a publié les chiffres relatifs aux performance des OPC pour le mois de juin 2016.

Poursuite du redressement de la performance des fonds obligations et diversifiés

La performance annuelle des fonds non monétaires, -3% en juin 2016, progresse pour le 3e mois consécutif (+1,5 point par rapport à avril). Cette évolution est notamment due aux fonds obligations (+3% en juin après +1% en mai 2016) qui enregistrent leur meilleur rendement depuis mai 2015 (+3,3%). La performance des fonds diversifiés s’améliore également (-2,8% après -4,2% en mai 2016) alors que celle des fonds actions est en baisse (-0,3 point), en raison principalement du fléchissement de celles des fonds actions Zone Euro (- 2,5 points) et des fonds actions françaises (-1,6 point). La performance annuelle des fonds monétaires reste inchangée à 0,05%.

Performance annuelle des OPC par catégorie
(en pourcentage, encours en milliards d’euros)

Télécharger le document

Lien de secours

Lun. 29 août 2016 - INSEE - En juillet 2016, le prix du pétrole recule

Partagez
Noter cette article :

L'Institut national de la statistique et des études économiques a publié un communiqué de presse dans lequel elle analyse les chiffres relatifs aux prix du pétrole et des matières premières importées pour le mois de juillet 2016.

En juillet 2016, le prix du pétrole en euros recule (-5,6 % après +3,5 %). À 40,8 € en moyenne par baril, le Brent reste bien inférieur à son niveau d'il y a un an (-19,7 %).

Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent moins fortement qu'en juin (+0,8 % après +3,0 %), freinés par le repli des prix des matières premières alimentaires (-2,1 % après +4,6 %). Cependant, les cours des matières premières industrielles accélèrent (+2,9 % après +1,8 %).

Le prix du pétrole se replie

En juillet, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se rétracte (-5,6 % après +3,5 %) alors qu'il se redressait depuis février. En dollars, la chute est plus marquée (-7,0 % après +2,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du mois.

Prix du pétrole (Brent)

Télécharger le document

Lien de secours

Ven. 26 août 2016 - Project Syndicate - La politique des taux d’intérêt négatifs

Partagez
Noter cette article :

Le site project-syndicate.org a publié un article de Yanis Varoufakis, ancien ministre des Finances de la Grèce, et professeur d'économie à l'Université d'Athènes, sur le thème de la politique des taux d’intérêt négatifs.

Toutes les bonnes choses ont un prix. Seules les mauvaises, à l’instar des déchets toxiques, présentent un prix négatif, qui équivaut au montant que le protagoniste est prêt à payer pour les faire disparaître.

Se pourrait-il que les taux d’intérêt négatifs signifient l’émergence d’une nouvelle vision de l’argent selon laquelle il serait devenu une « mauvaise » chose ?

Télécharger le document

Lien de secours

Ven. 26 août 2016 - AFG - PRIIPs : Les associations professionnelles du secteur financier et d’épargnants unies pour la défense de l’information et de la protection des consommateurs français

Partagez
Noter cette article :

L’Association française de la gestion financière a publié un communiqué de presse sur le thème de la nouvelle réglementation européenne PRIIPs (Packaged Retail and Insurance-Based Investment Products), applicable à partir du 31 décembre 2016 et qui a pour objectif d’améliorer l’information des épargnants au moyen de la remise d’un « document d’informations clés », risque de manquer complétement sa cible.

La nouvelle réglementation européenne PRIIPs, applicable à partir du 31 décembre 2016 et qui a pour objectif d’améliorer l’information des épargnants au moyen de la remise d’un « document d’informations clés », risque de manquer complétement sa cible.

Les normes techniques de réglementation (RTS), adoptées par la Commission européenne le 30 juin dernier, sont actuellement soumises au contrôle du Parlement européen et du Conseil jusqu’au 30 septembre (reconductible 3 mois). En l’absence d’objection de l’une des deux institutions, ce texte aboutirait à fournir aux épargnants une information opaque et trompeuse allant à l’encontre de leur protection.

Télécharger le document

Lien de secours

Ven. 26 août 2016 - BdF - Crédits dans les régions françaises : juin 2016

Partagez
Noter cette article :

La Banque de France a publié les chiffres relatifs aux crédits dans les régions françaises pour le mois de juin 2016.

La centralisation financière des dépôts et crédits recense, sur une base conventionnelle, les opérations traitées par environ 300 banques adhérentes à la Fédération bancaire française, pour le compte de leur clientèle non financière (résidente et non résidente). Ne participent à cette centralisation ni les sociétés financières ni les institutions financières spécialisées.

La centralisation est élaborée en fonction de l'implantation géographique des guichets ayant traité les opérations et est agrégée par département de la France métropolitaine.

Les variations des données d’un mois sur l’autre peuvent refléter les modifications affectant les réseaux bancaires, ainsi que la titrisation de certains crédits.

Pour les dépôts bancaires de la clientèle non financière : Juin 2016

Pour les crédits : Juin 2016

Ven. 26 août 2016 - INSEE - En août 2016, le climat des affaires en France est quasi stable

Partagez
Noter cette article :

L'Institut national de la statistique et des études économiques a publié un communiqué de presse dans lequel elle analyse les chiffres relatifs au climat des affaires en France pour le mois d'août 2016.

En août 2016, le climat des affaires en France est quasi stable. L'indicateur qui le synthétise, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprise des principaux secteurs d'activité, perd un point et se situe à son niveau d'avril dernier (101), légèrement au-dessus de son niveau moyen de long terme (100). Le climat perd deux points dans l'industrie et un point dans le commerce de détail. Il est stable dans les services et le bâtiment.

Indicateur de climat des affaires France

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 25 août 2016 - FMI - La main-d'oeuvre de la zone euro vieillit, ce qui ralentit la croissance

Partagez
Noter cette article :

Le Fonds monétaire international a publié un article de Shekhar Aiyar, Christian Ebeke et Xiaobo Shao, sur le thème du vieillissement de la main-d'oeuvre de la zone euro, une des causes du ralentissement de la croissance.

Parallèlement au vieillissement démographique général, la main-d’œuvre de la zone euro prend aussi de l’âge. Cela pourrait ralentir l’augmentation la productivité dans les années à venir, ce qui constitue un problème supplémentaire pour les États déjà aux prises avec l’héritage de la crise, y compris le chômage et l’endettement élevés.

La population de la zone euro va considérablement vieillir au cours des deux prochaines décennies, pour deux raisons. Primo, le nombre des retraités va augmenter par rapport à celui des personnes en âge de travailler (15–64). Secundo, l’âge moyen des travailleurs au sein de la population active, beaucoup moins étudié, va augmenter : la part des 55-64 ans va croître d’un tiers, passant de 15 à 20 %, durant les vingt prochaines années .

Quel impact ce «vieillissement des effectifs» peut-il avoir ? Si les différentes tranches d’âge ont des niveaux de productivité différents, il est clair que la productivité moyenne sera affectée par l’évolution de la répartition par âges. Mais dans quel sens ?

 

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 25 août 2016 - BCE - Balance des paiements mensuelle de la zone euro (Juin 2016)

Partagez
Noter cette article :

La Banque centrale européenne a publié les statistiques relatives à la balance des paiements mensuelle de la zone euro pour le mois de juin 2016.

En juin 2016, le compte des transactions courantes de la zone euro a enregistré un excédent de 28,2 milliards d’euros.

Dans le compte financier, les investissements directs et de portefeuille cumulés ont enregistré une acquisition nette d'actifs à hauteur de 27 milliards d’euros et un accroissement net des passifs de 5 milliards d'euros.

Balance des paiements de la zone euro : flux cumulés sur douze mois
(en pourcentage du PIB)

Télécharger le document

Lien de secours

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :