L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour une dizaine de news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Jeu. 18 avr. 2013 - CME - Le prix du pétrole permet d'envisager une exploitation dans l'arctique

Partagez
Noter cette article :

Le CME Group, la plus importante société de bourse de contrats à terme du monde a publié un article dans lequel elle annonce que le prix actuel du pétrole permet d'envisager une exploitation dans l'arctique.

L'Arctique est censé contenir de grandes quantités de pétrole brut et de gaz naturel, ce qui en fait "l'une des plus passionnantes frontières d'hydrocarbures encore vierges du monde", selon l'Economist Intelligence.

Pourtant, très peu de la richesse en hydrocarbures de l'Arctique a déjà été explorée.

Selon une estimation du gouvernement américain, la région détient environ 90 milliards de barils de brut techniquement récupérable et 1,67 quadrillion de pieds cubes de gaz.

Résumé :

The Arctic is believed to hold vast amounts of crude oil and natural gas, making it "one of the world's most exciting virginal hydrocarbon frontiers," according to the Economist Intelligence Unit.

Yet, very little of the Arctic's hydrocarbon wealth has been explored, let alone extracted, Economist Intelligence Unit analysts wrote in a recent report. According to a U.S. government estimate, the region holds some 90 billion barrels of technically recoverable crude and 1.67 quadrillion cubic feet of gas.

For years, "manifold complexities and eye-watering cost of drilling in such harsh and environmentally sensitive surrounds have outweighed the potential economic benefits - until now," the report said. "Several factors have aligned to prompt a surge of early-stage oil and gas activity."

Consulter l'article

Lien de secours

Jeu. 18 avr. 2013 - L'AMF sanctionne un délit d'initiés sur Transgene

Partagez
Noter cette article :

L’Autorité des marchés financiers a publié la décision de la Commission des sanctions du 16 avril 2013 à l'égard de la société Transgene pour une affaire de manquement d'initié.

L'Autorite des marches financiers a infligé a un banquier conseil de la societe Transgene, specialisee dans la biopharmaceutique, une amende de 200 000 euros pour délit d'initié.

Le banquier, dont le nom n'a pas été donné par la Commission des sanctions de l'AMF, disposant d'informations privilégiées sur la fin d'un accord de licence entre Roche et la biopharma, les avait transmises à un tiers, qui avait vendu ses titres en février 2011, juste avant que l'action Transgene ne plonge de 23%.

La Commission des sanctions ajoute que ce manquement a été "commis à deux reprises et en toute connaissance de cause", justifiant l'amende de 200.000 euros.

"La sanction pécuniaire doit être appréciée, non pas au regard du montant des pertes évitées (...) mais en fonction de la gravité du manquement", souligne l'AMF.

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 18 avr. 2013 - HKMA - Email frauduleux revendiquant un appui de la Standard Chartered Bank

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité Monétaire de Hong Kong a publié un communiqué de presse dans lequel elle lance une alerte à l'intention des investisseurs à propos de courriels frauduleux prétendant être émis par la Standard Chartered Bank (Hong Kong) Limited (SCBHK).

L'e-mail demande aux clients d'utiliser un lien hypertexte intégré pour se connecter à un site Web frauduleux "http://olecram.name/wp-content/folder/redir.php" et vérifier leurs informations.

SCBHK a précisé qu'elle n'a pas envoyé ces e-mails à ses clients et n'a aucun lien avec le site Web frauduleux. En outre, SCBHK n'envoie jamais d'e-mails demandant à ses clients de fournir leurs mots de passe ou de vérifier leur compte en ligne.

L'Autorité Monétaire de Hong Kong a signalé l'affaire à la police de Hong Kong pour complément d'enquête.

Résumé :

The Hong Kong Monetary Authority (HKMA) wishes to alert members of the public in Hong Kong to an e-mail purporting to be sent from Standard Chartered Bank (Hong Kong) Limited (SCBHK). The e-mail requests customers to use an embedded hyperlink to connect to a fraudulent website (“http://olecram.name/wp-content/folder/redir.php” linking to “http://asociatiaimobiliara.ro/includes/phpmailer/standardchart.htm”) and verify their account information by entering their Internet banking account’s user name and password. SCBHK has clarified that it has not sent these e-mails to its customers and has no connection with the fraudulent website.  In addition, SCBHK does not have the policy of sending e-mails asking its customers to provide their passwords or verify their account information online.

SCBHK has already reported the case to the Hong Kong Police Force for investigation.  Anyone who has provided personal information to the website, or has conducted any financial transactions through the website should contact SCBHK at 2886 8868 and any local police station or the Commercial Crime Bureau of the Hong Kong Police Force at 2860 5012.

“Members of the public are reminded not to access their Internet banking accounts through hyperlinks embedded in e-mails, Internet search engines or suspicious pop-up windows.  Instead, they should access their Internet banking accounts by typing the website addresses at the address bar of the browser, or by bookmarking the genuine website and using that for access.  If in doubt, they should contact their banks,” said an HKMA spokesperson.

Consulter le communiqué

Lien de secours

Jeu. 18 avr. 2013 - ICE - Lancement de deux future sur l'indice Russell 2000

Partagez
Noter cette article :

L'IntercontinentalExchange, la place Boursière basée à Atlanta et spécialisée dans les produits dérivés, a publié un communiqué de presse dans lequel elle annonce le lancement d'un nouveau contrat à terme sur l'indice Russell 2000.

Le lancement de deux nouveaux contrats à terme sur les indices Russell.

Ces contrats seront basés sur les indices Russell 2000® Growth et Russell 2000® Value et commenceront à être négociés le 22 avril 2013, sous réserve d'un examen réglementaire.

"Ces contrats prévoient des outils supplémentaires pour les clients institutionnels, dont les soldes de trésorerie "convertis", les expositions de style de couverture et la mise en œuvre des stratégies de superposition", a déclaré Patrick Fay, directeur de produits dérivés cotés sur les indices Russell. "Nous sommes extrêmement heureux qu'ICE ait élargi son offre de contrats à terme basés sur l'indice Russell."

Résumé :

IntercontinentalExchange (NYSE: ICE), a leading operator of global markets and clearing houses, announced today it will introduce two new Russell Index futures contracts. The contracts will be based on the Russell 2000® Growth and Russell 2000® Value Indexes and will begin trading on April 22, 2013, subject to regulatory review.

"These contracts provide additional tools for institutional customers, including equitizing cash balances, hedging style exposures and implementing overlay strategies," said Patrick Fay, director of listed derivatives at Russell Indexes.  "We are extremely pleased that the ICE is expanding its offering of Russell Index-based futures contracts."

"The Growth and Value style indexes offer an expanded range of futures products tied to the Russell 2000®, the widely recognized U.S. small cap equity benchmark," said ICE SVP and Chief Strategic Officer David Goone. "We are listing these contracts based on feedback from our institutional customers and believe they will be viable complements to their index trading programs."

Additionally, beginning on trade date April 22, all of ICE's Russell contracts will be eligible for Trade at the Index Close (TIC) trading. The TIC order type allows market participants to place bids or offers during the course of the day at a price differential to the closing price of the underlying stock index. TIC Trading FAQ

Russell Indexes is a pioneer and leader in global indexes and is the index-of-choice for professional investors, with 99% of all small cap U.S. institutional assets benchmarked to Russell Indexes. Nine of the top ten institutional benchmarks for the U.S. market are Russell Indexes and more than 97% of U.S. institutional "style" assets are linked to the Russell Indexes. Approximately $3.9 trillion in assets are benchmarked to the Russell Indexes.

Consulter le communiqué

Lien de secours

Jeu. 18 avr. 2013 - FRB - La gestion de la stabilité financière

Partagez
Noter cette article :

La Federal Reserve Bank a publié un rapport sur le thème de la gestion de la stabilité financière.

Bien que le Dodd-Frank Act. élargisse la portée de la réglementation afin de réduire les risques systémiques dans le système financier américain, il ne traite pas des risques importants qui pourraient migrer vers ou émaner d'entités en dehors du filet de sécurité fédéral.

Dans le même temps, le Dodd-Frank Act. limite les types d'interventions des autorités financières pour faire face aux événements systémiques quand ils se produisent.

En conséquence de cela, un programme de surveillance large et prospectif qui vise à identifier les vulnérabilités du système financier et à guider l'élaboration de politiques préventives afin de les aider à les atténuer est essentiel.

Le document est intitulé "Financial Stability Monitoring".

Résumé :

While the Dodd Frank Act (DFA) broadens the regulatory reach to reduce systemic risks to the U.S. financial system, it does not address some important risks that could migrate to or emanate from entities outside the federal safety net.

At the same time, it limits the types of interventions by financial authorities to address systemic events when they occur.

As a result, a broad and forward-looking monitoring program, which seeks to identify financial vulnerabilities and guide the development of pre-emptive policies to help mitigate them, is essential. Systemic vulnerabilities arise from market failures that can lead to excessive leverage, maturity transformation, interconnectedness, and complexity.

These vulnerabilities, when hit by adverse shocks, can lead to fire sale dynamics, negative feedback loops, and inefficient contractions in the supply of credit. We present a framework that centers on the vulnerabilities that propagate adverse shocks, rather than shocks themselves, which are difficult to predict. Vulnerabilities can emerge in four areas: (1) systemically important financial institutions (SIFIs), (2) shadow banking, (3) asset markets, and (4) the nonfinancial sector. This framework also highlights how policies that reduce the likelihood of systemic crises may do so only by raising the cost of financial intermediation in non-crisis periods.

Consulter le rapport

Lien de secours

Jeu. 18 avr. 2013 - BRI - Mise en place des principes pour l'infrastructure des marchés financiers

Partagez
Noter cette article :

La Banque des Règlements Internationnaux a publié un communiqué de presse dans lequel elle annonce que le Comité des systèmes de paiement et de règlement et l'Organisation internationale des commissions de valeurs ont entamé le processus de mise en œuvre du suivi des Principes pour l'infrastructure des marchés financiers.

Les PFMIs sont des normes internationales pour les systèmes de paiement, de compensation et de règlement, y compris les contreparties centrales et les référentiels centraux. Ces normes sont conçues pour s'assurer que l'infrastructure de soutien des marchés financiers mondiaux est robuste et est bien placée pour résister aux chocs financiers.

Les PFMIs ont été émises par CPSS-IOSCO au mois d'avril 2012 et les territoires à travers le monde sont actuellement en train de les mettre en œuvre dans leurs cadres réglementaires pour favoriser la sécurité, l'efficacité et la résilience de leurs infrastructures des marchés financiers (les FMI).

CPSS et IOSCO souhaitaient initialement mettre en oeuvre ces normes fin 2012.

Résumé :

Full, timely and consistent implementation of Basel III remains fundamental to building a resilient financial system, maintaining public confidence in regulatory ratios and providing a level playing field for internationally active banks. This report updates G20 Finance Ministers and Central Bank Governors on progress in adoption of the Basel III regulatory reforms since the Basel Committee on Banking Supervision issued its October 2012 report. The scope of this update is broader than previous progress reports to the G20. In addition to reporting on the steps taken by Basel Committee member jurisdictions towards implementing the Basel III capital standards, which was the focus of the last report, this update also covers developments in other Basel III regulatory standards, and banks' progress in bolstering their capital bases. The report also highlights specific implementation-related shortcomings that are surfacing, which require continued policy and operational attention.

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 18 avr. 2013 - NASDAQ OMX - La Bourse brésilienne utilise la technique du NASDAQ pour la surveillance des marchés

Partagez
Noter cette article :

Le groupe européano-américain NASDAQ OMX, propriétaire du NASDAQ depuis 2008, a publié un communiqué de presse dans lequel il annonce que la Bourse brésilienne utilise la technique du NASDAQ pour la surveillance des marchés.

La BM&FBOVESPA, la Brazilian Securities, le Commodities and Futures Exchange et le BM&FBOVESPA Market Supervision annoncent dans ce communiqué qu'ils utilisent la plate-forme de surveillance de l'intégrité du marché NASDAQ OMX's SMARTS pour leurs actions, leurs contrats de matières premières et leurs contrats à terme.

A noter que le marché actions de BM&FBOVESPA travaille depuis 2011 avec SMARTS. Les marchés des matières premières et des contrats à terme seront suivis par la plate-forme de système d'échange PUMA.

"Il s'agit d'une étape importante pour BM&FBOVESPA et le secteur financier brésilien dans son ensemble", a déclaré Cicero Vieira, chef de l'exploitation de BM&FBOVESPA.

Résumé :

The NASDAQ OMX Group, Inc. (Nasdaq:NDAQ), BM&FBOVESPA, the Brazilian Securities, Commodities and Futures (BVMF3) Exchange, and BM&FBOVESPA Market Supervision (BSM), have announced the official go-live of NASDAQ OMX's SMARTS Integrity market surveillance platform across Brazil's equities, commodities and futures. BM&FBOVESPA's Equities market has been working with SMARTS since 2011, and now the Commodities and Futures markets will be monitored on the PUMA Trading System platform.

"This go-live is a milestone for both BM&FBOVESPA and the Brazil financial industry as a whole," said Cicero Vieira, Chief Operating Officer of BM&FBOVESPA. "Since Brazilian trading activity has grown in importance in the portfolio strategies of investors worldwide, it is crucial to provide local and international players with market surveillance tools that are aligned with the fully transparent and centralized order driven price discovery across all products in our marketplace. We aim to proactively enforce regulation and safety addressed by our regulators and reign in market abuse activities. Our technical collaboration with NASDAQ OMX underscores this commitment."

BM&FBOVESPA and BSM, the Brazilian self-regulatory organization in charge of BM&FBOVESPA market surveillance and supervising market participants, are now equipped with an automated solution for market oversight, which also strengthens their current surveillance capabilities. Utilizing SMARTS Integrity will ensure the Brazilian marketplace has a comprehensive portfolio of alerting scenarios across a wide range of market behaviors, for detection of even the most sophisticated trading scenarios. SMARTS Integrity already supports some of the world's largest markets and is well-positioned to ensure BM&FBOVESPA's future growth plans as well as to assist BSM in its ongoing enforcement of regulatory initiatives.

Consulter le communiqué

Lien de secours

Jeu. 18 avr. 2013 - CCSF - Rapport Annuel 2012 du Comité consultatif du secteur financier

Partagez
Noter cette article :

Le Comité consultatif du secteur financier a publié son rapport annuel 2012, le septième depuis sa création.

L’activité du CCSF au cours de l’année 2012 a été d’une exceptionnelle richesse, tant sur le plan des débats que sur celui du nombre et de la qualité des sujets traités.

Au titre des nouvelles missions qui lui ont été confiées par la loi du 22 octobre 2010, le CCSF a suivi les évolutions des pratiques tarifaires des banques dans le cadre de l’Observatoire des Tarifs Bancaires créé en son sein. Aussi le présent rapport montre-t-il les évolutions observées en la matière de fin 2009 à fin 2011.

Le CCSF a évalué en profondeur l’impact de la réforme du crédit à la consommation telle que résultant de la loi Lagarde, tant pour les emprunteurs qui ont vu la durée et le coût global des crédits diminuer que pour les établissements de crédit, en s’appuyant sur les conclusions du rapport Athling. À la demande du ministre de l’Économie et des Finances et du ministre délégué chargé de l’Économie sociale et solidaire et de la Consommation, une série d’engagements ont été pris en concertation dans le cadre du CCSF pour parvenir aux améliorations nécessaires à une bonne application de la loi.

Le CCSF a poursuivi ses travaux relatifs à la lutte contre l’exclusion bancaire, en participant notamment à la Conférence nationale de lutte contre la pauvreté conclue par le Premier Ministre en décembre 2012.

Le rapport fait une large place aux travaux relatifs à la modernisation des moyens de paiement à la suite du rapport de MM. Pauget et Constans sur l’avenir des moyens de paiement en France.

Dans le domaine des assurances le Comité a effectué un travail diversifié et innovant. Son Avis du 10 mai 2012 visant à renforcer la transparence et la qualité des comparateurs d’assurances de dommages sur Internet fera sans doute date. Il a en effet été adopté en accord avec les principaux comparateurs de la place pour lesquels il constitue une véritable charte dans l’intérêt des internautes et de tous les professionnels concernés.

Par ailleurs, le CCSF a adopté un Avis visant à faciliter l’information des assurés et futurs assurés sur les moyens d’éviter des cumuls inutiles d’assurance. Un dépliant grand public sur la multi-assurance est aussi venu compléter la collection déjà consacrée à l’assurance automobile et à la multirisques habitation.

Le CCSF s’est penché à deux reprises sur la réforme de l’assurance emprunteur, initiée par la loi du 1er juillet 2010, qui a donné à l’emprunteur le libre choix de son assurance pour le crédit qu’il souscrit. Après avoir établi un bilan de la première année de mise en œuvre de la réforme, le CCSF a approfondi dans un Avis spécifique la notion d’équivalence du niveau de garantie entre le contrat d’assurance de groupe proposé par le prêteur et le contrat d’assurance déléguée.

Enfin, comme chaque année, le CCSF a établi un bilan aussi complet que possible de l’épargne financière, tout en se penchant plus particulièrement sur l’épargne retraite, l’épargne règlementée ainsi que sur les travaux européens et internationaux de protection des consommateurs de services financiers.

Jeu. 18 avr. 2013 - La BCE lance un jeu éducatif !

Partagez
Noter cette article :

La Banque Centrale européenne a publié un communiqué de presse dans lequel elle annonce le lancement en partenariat avec les banques centrales nationales de l’Eurosystème d'un nouveau jeu pédagogique sur Internet intitulé Top Floor – En route vers le sommet !

S’adressant à un public âgé de 18 à 25 ans, Top Floor se présente sous la forme d’un jeu interactif par questions et réponses se déroulant dans les ascenseurs du futur siège « fictionnalisé » de la BCE.

Les joueurs ont pour mission de rassembler sept notes d’information qu’ils doivent remettre au Conseil des gouverneurs de la BCE, dont la réunion se tient au dernier étage du bâtiment. Alors que les ascenseurs les mènent en haut de la tour, les joueurs doivent répondre à une série de questions à choix multiples sur le cadre institutionnel, l’organisation et les missions de la BCE, de l’Eurosystème et du Système européen de banques centrales (SEBC). Pour chaque réponse correcte, ils reçoivent l’un des documents dont ils ont besoin.

Le jeu explique ainsi le fonctionnement complexe de la BCE, de l’Eurosystème et du SEBC à travers une expérience ludique, mais néanmoins informative. Les joueurs peuvent notamment se familiariser avec les données économiques et les analyses que le Conseil des gouverneurs prend en compte lorsqu’il fixe les taux d’intérêt pour la zone euro.

Top Floor – En route vers le sommet ! est le troisième jeu pédagogique de ce genre produit par la BCE et les BCN de l’Eurosystème, après €conomia - Le jeu sur la politique monétaire et Inflation Island lancés en 2010. Comme les deux premiers jeux, Top Floor existe dans 22 langues officielles de l’Union européenne. On le trouvera à la rubrique « Outils pédagogiques » du site Internet de la BCE (http://www.ecb.europa.eu/ecb/educational) ou sur ceux des BCN de l’Eurosystème. 

Résumé :

Today, the European Central Bank (ECB) and the Eurosystem national central banks (NCBs) have published a new web-based educational game called “ Top Floor – Make your way up!”.

The game is aimed at 18-25 year olds and takes the form of an interactive quiz set in the lifts of a fictionalised version of the ECB’s future new premises.

The players’ mission is to deliver a full set of seven briefing documents to the ECB’s Governing Council for its meeting on the top floor of the building. As players make their way up in the lifts, they are asked a series of multiple-choice questions about the institutional framework, organisation and tasks of the ECB, Eurosystem and European System of Central Banks (ESCB). For each correct answer, they get one of the documents they need.

In this way, “ Top Floor – Make your way up!” explains the complex work of the ECB, Eurosystem and ESCB through a fun but informative gaming experience. In particular, players gain insights into the data and analyses the Governing Council considers when taking its interest rate decisions for the euro area.

“ Top Floor – Make your way up!” is the third such educational game produced by the ECB and the Eurosystem NCBs, after the 2010 launch of “ €conomia – The Monetary Policy Game” and “ Inflation Island”. As with the two previous games, the new game has been produced in 22 official EU languages and is available in the “Educational” section of the ECB’s website (http://www.ecb.europa.eu/ecb/educational) or the websites of the Eurosystem NCBs.

Télécharger le document

Mer. 17 avr. 2013 - BdF - Souscriptions nettes de titres d'OPCVM - Février 2013

Partagez
Noter cette article :

La Banque de France a publié un communiqué de presse dans lequel elle détaille les chiffres des souscriptions nettes de titres d'OPCVM pour le mois de février 2013.

Quasi-stabilité des OPCVM monétaires

OPCVM monétaires (330 milliards d’euros, données consolidées) : l’encours est quasi stable (+0,3 milliard en données cvs) après deux mois d’importants rachats nets (-4,7 milliards en janvier après -8,8 milliards en décembre). Les souscriptions nettes des institutions financières (+ 4,3 milliards) et des non-résidents (+1,6 milliard) l’emportent sur les retraits nets effectués par les sociétés non financières (-3,3 milliards) et les ménages (-2,2 milliards).

OPCVM non monétaires (898 milliards d’euros, données non consolidées) : les rachats nets observés en février (-6,2 milliards d’euros en données cvs, après +1,4 milliard en janvier) concernent les fonds obligations (-4,7) et mixtes (-3,7 milliards). Les valeurs liquidatives augmentent en moyenne de +0,4 %, du fait notamment de l’appréciation des fonds actions (+0,8 %).

Consulter le communiqué

Lien de secours

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :