L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Lun. 13 févr. 2017 - Cour des comptes - Publication du rapport public annuel 2017 de la Cour de Comptes

Partagez
Noter cette article :

La Cour des comptes a publié son rapport public annuel 2017.

27 chapitres, 101 recommandations, 1 300 pages

Ce rapport se compose de deux tomes :

Introduit par une analyse de la situation d’ensemble des finances publiques à fin janvier 2017, le tome I de l’édition 2017 expose une sélection d’observations suivies de recommandations, mesures concrètes visant à améliorer l’utilisation des fonds publics et l’efficacité des services publics. Ainsi, l’analyse des politiques publiques menées et des modes d’organisation et de gestion des services publics met en évidence des marges d’efficience mais aussi des progrès réalisés, et s’efforce de faire une pédagogie de la réforme de la gestion publique, à travers l’étude de 16 cas.

Le tome II présente l’organisation et les missions de la Cour et des chambres régionales et territoriales des comptes, ainsi que les résultats de leur action et en particulier les suites données aux observations et recommandations formulées antérieurement. Dix exemples d’enquêtes et de recommandations de la Cour auxquels les pouvoirs publics ont donné satisfaction de manière inégale sont exposés. Le degré de leur mise en œuvre y est matérialisé par un jeu de trois couleurs : verte (la Cour constate des progrès), orange (la Cour insiste) et rouge (la Cour alerte).

Mots-clés : Cour des comptes

Ven. 10 févr. 2017 - Project Syndicate - L’étonnante résilience de l’économie mondiale

Partagez
Noter cette article :

Le site project-syndicate.org a publié l'article de Jim O'Neill, ancien président de Goldman Sachs Asset Management et ancien secrétaire commercial du Trésor britannique, sur le thème de l'étonnante résilience de l’économie mondiale.

La survenance d’événements politiques déconcertants aux États-Unis et au Royaume-Uni pourrait nous amener à conclure que l’économie mondiale, d’ores et déjà éprouvée, est vouée à peiner encore davantage à moyen terme.

Or, à mesure que se poursuit l’année 2017, les indicateurs cycliques semblent contredire cette hypothèse....

Télécharger le document

Lien de secours

Mots-clés : Project Syndicate

Ven. 10 févr. 2017 - AMF - Retour de Consultation publique relatif aux nouvelles modalités de financement de la recherche par les entreprises d’investissement dans le cadre de la directive MiFID II

Partagez
Noter cette article :

L'AMF a publié le retour de sa consultation publique relative aux nouvelles modalités de financement de la recherche par les entreprises d’investissement dans le cadre de la directive MiFID II.

Dans la perspective de la transposition de la directive révisée concernant les marchés d’instruments financiers (MiFID II) et de la directive déléguée publiée le 7 avril 2016, l’AMF a ouvert entre le 12 septembre et le 28 octobre 2016 une consultation publique afin d’échanger avec les acteurs et les associations de la Place de Paris, sur les principes de mise en œuvre opérationnelle des nouvelles règles relatives au financement de la recherche.

Ce document contient une synthèse des réponses apportées. L’objectif de l’AMF était double : expliquer sa compréhension du nouveau dispositif et la confronter aux contraintes opérationnelles des différents acteurs.

Mar. 14 févr. 2017 - FINMA - La FINMA publie des circulaires dans le domaine du négoce en valeurs mobilières

Partagez
Noter cette article :

La FINMA, l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers suisse a publié la circulaire entièrement révisée «Obligation de déclarer les opérations sur valeurs mobilières», la circulaire partiellement révisée «Journal des valeurs mobilières» ainsi que la nouvelle circulaire «Systèmes organisés de négociation». Les circulaires entrent en vigueur le 1er janvier 2018.

La loi sur l’infrastructure des marchés financiers (LIMF), l’ordonnance sur l’infrastructure des marchés financiers (OIMF) et l’ordonnance de la FINMA sur l’infrastructure des marchés financiers (OIMF-FINMA) sont entrées en vigueur le 1erjanvier 2016. Ces textes règlent entre autres les obligations de déclarer auxquelles sont soumises les opérations sur valeurs mobilières et les obligations incombant aux exploitants de systèmes organisés de négociation. La FINMA fixe désormais sa pratique de surveillance dans ces domaines dans les circulaires révisées «Obligation de déclarer les opérations sur valeurs mobilières» et «Journal des valeurs mobilières» ainsi que dans la nouvelle circulaire «Systèmes organisés de négociation». 

Les circulaires entrent en vigueur le 1er janvier 2018. Les participants à l’audition ont salué la procédure d’audition y afférente et notamment la définition plus précise de la notion très vaste sur le plan légal de «système de négociation organisé».

  • La FINMA a adapté la circulaire entièrement révisée 2018/2 «Obligation de déclarer les opérations sur valeurs mobilières» à la nouvelle situation légale selon laquelle les ayants droit économiques d’une opération sur valeurs mobilières doivent être déclarés. L’obligation de déclarer concerne désormais aussi certains dérivés non standardisés. La FINMA a également adapté les exceptions à l’obligation de déclarer prévues par la circulaire et a décidé d’admettre en principe, sous certaines conditions, les déclarations effectuées selon les normes de l’Union européenne.
  • La circulaire partiellement révisée 2008/4 «Journal des valeurs mobilières» est modifiée notamment suite à la révision des obligations de déclarer. Compte tenu des résultats de l’audition, la FINMA ne prévoit toutefois aucune obligation de tenir un journal centralisé dans le cas de succursales à l’étranger. Celles-ci doivent cependant remettre sur demande les journaux au siège principal en Suisse.
  • La nouvelle circulaire 2018/1 «Systèmes organisés de négociation» concrétise la pratique prudentielle concernant les systèmes organisés de négociation qui sont pour la première fois réglementés. Afin de protéger les utilisateurs de telles plateformes et l’intégrité du négoce, la circulaire prévoit que les exploitants doivent séparer le système organisé de négociation de la négociation pour compte propre.

Circulaire FINMA Systèmes organisés de négociation (25.01.2017)

Circulaire 2008/04 FINMA-Rundschreiben "Effektenjournal" (25.01.2017) (En allemand)

Circulaire FINMA-Rundschreiben "Meldepflicht Effektengeschäfte" (25.01.2017) (En allemand)

Ven. 10 févr. 2017 - BdF - Baisse des défaillances d'entreprises en décembre 2016

Partagez
Noter cette article :

La Banque de France a publié un communiqué de presse dans lequel elle détaille les chiffres relatifs aux défaillances d'entreprises pour le mois de décembre 2016.

À fin novembre, le cumul sur 12 mois du nombre de défaillances s’élève à 59 039, soit une baisse de 5,3 % par rapport à novembre 2015.

Les secteurs de la construction et de l’industrie enregistrent les plus forts reculs du nombre de défaillances cumulées sur 12 mois (respectivement ‑10,6 % et -9,3 %). Le cumul des défaillances diminue également dans d’autres secteurs, notamment celui du commerce et de la réparation automobile (-6,8 %) et celui de l’hébergement et restauration (-4,6 %). En revanche, les défaillances progressent sur douze mois dans le secteur du transport (+3,8 %) et de l’immobilier (+2,4 %).

Les défaillances cumulées reculent pour l’ensemble des PME (-5,3 %), ainsi que pour le segment des ETI-grandes entreprises (-18,9 %).

Les encours de crédits portés par les entreprises défaillantes sur les douze derniers mois représentent 0,4 % du total des encours de crédit déclarés au Service Central des Risques de la Banque de France.

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 09 févr. 2017 - BdF - Le déficit des transactions courantes se réduit en décembre

Partagez
Noter cette article :

La Banque de France a publié un communiqué de presse dans lequel elle détaille les chiffres relatifs à la balance des paiements de la France pour le mois de décembre 2016.

Le solde des transactions courantes s'établit à -1,1 milliard d'euros en décembre 2016, après -2,8 milliards en novembre (données cvs-cjo). Le déficit des échanges de biens revient à -0,9 milliard alors qu'il était de -2,6 milliards en novembre et -3,4 milliards en octobre, en raison notamment d'un rattrapage de livraisons aéronautiques. Le solde des services reste légèrement positif. Le solde des revenus primaires et secondaires varie peu.

En première estimation sur l'année 2016, le solde des biens et services, à -27 milliards, se dégrade de près de 12 milliards par rapport à 2015.

Au sein du compte financier (données non cvs), les investissements directs présentent des sorties nettes pour 0,7 milliard, les investissements français à l'étranger (5,3 milliards) dépassant les investissements étrangers en France (4,6 milliards). Les investissements de portefeuille se soldent par des entrées nettes de 14,4 milliards, avec des ventes nettes de titres étrangers par les investisseurs français (- 27,3 milliards) et de titres français par les non-résidents (- 13 milliards). Les opérations de prêts et emprunts (« autres investissements ») enregistrent des sorties nettes de 24,2 milliards.

Balance des paiements de la France
(En milliards d'euros)

 

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 09 févr. 2017 - ACPR - Mise à jour de la liste des organismes d’assurance bénéficiant du passeport européen

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution a publié la mise à jour de la liste des organismes d’assurance bénéficiant du passeport européen.

La liberté d'établissement est la faculté pour une entreprise agréée d'un État membre de l'Espace Économique Européen d’offrir ses services sur le territoire d'un autre État membre à partir d'un établissement permanent (par exemple, une succursale ou une agence).

La liberté de prestation de services est la faculté pour une entreprise agréée d'un État membre d’offrir ses services sur le territoire d'un autre État membre sans y être établie.

Liste des organismes d’assurance bénéficiant du passeport européen :

Veuillez noter qu'il n'est plus procédé à la délivrance d'attestation : il convient de se reporter aux informations contenues dans les listes. Ces informations évoluent en fonction des autorisations ou notifications et mises à jour.

Jeu. 09 févr. 2017 - CVMO - La CVMO lance son nouveau site Web pour les investisseurs sur les rapports du MRCC2

Partagez
Noter cette article :

La Commission des valeurs mobilières de l'Ontario a lancé le site InvestmentReporting.ca, un nouveau site Web qui aide les investisseurs à se retrouver dans les nouveaux rapports annuels adoptés dans le cadre de la phase 2 du modèle de relation client-conseiller (MRCC2). Les rapports permettent une plus grande transparence sur le rendement du compte d'un investisseur au cours de périodes déterminées, ainsi que sur les frais et les honoraires versés à la société de placement de l'investisseur.

« Pour la première fois, de nombreux investisseurs recevront de nouveaux rapports sur le rendement de leur compte et les frais qu'ils paient », a déclaré Tyler Fleming, directeur du Bureau des investisseurs à la CVMO. « Le site InvestmentReporting.ca présente ce à quoi les investisseurs peuvent s'attendre des nouveaux rapports, afin qu'ils puissent mieux comprendre la manière dont ils progressent vers l'atteinte de leurs objectifs financiers et qu'ils apprennent à utiliser ces rapports pour prendre des décisions plus éclairées à l'égard de leur argent. »

Le nouveau rapport annuel sur le rendement présente le rendement global du compte d'un investisseur, donnant un aperçu de la façon dont l'évolution de la valeur des placements au sein du compte a influé sur la valeur totale du compte au cours de la dernière année. Le nouveau rapport annuel sur les frais et les honoraires indique les frais que les investisseurs paient pour leur compte, leur permettant d'étudier le rendement de leur compte et la valeur des conseils et des services que leur fournit leur société de placement.

Jeu. 09 févr. 2017 - FINMA - Modification de l’annexe 2 de l'ordonnance du 2 octobre 2000 instituant des mesures à l'encontre de personnes et entités liées à Oussama ben Laden, au groupe «Al-Qaïda» ou aux Taliban

Partagez
Noter cette article :

La FINMA, l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers suisse a publié la modification de l’annexe 2 de l'ordonnance du 2 octobre 2000 instituant des mesures à l'encontre de personnes et entités liées à Oussama ben Laden, au groupe «Al-Qaïda» ou aux Taliban.

L'ordonnance du 02.10.2000 instituant des mesures à l'encontre de personnes et entités liées à Oussama ben Laden, au groupe « Al-Qaïda » ou aux Taliban met en œuvre les mesures de sanctions décidées par le Conseil de Sécurité des Nations Unies (ONU) dans les résolutions 1267 (1999), 1333 (2000), 1390 (2002), 1455 (2003), 1526 (2004), 1617 (2005) et 1735 (2006):

  • Embargo sur le matériel de guerre
  • Interdiction d'entrée en Suisse et de transit par la Suisse
  • Sanctions financières : Gel des avoirs et des ressources économiques. Sont considérés comme ressources économiques les valeurs de quelque nature que ce soit, corporelles ou incorporelles, mobilières ou immobilières, en particulier les immeubles et les biens de luxe, à l’exception des avoirs.

Sont touchées par ces mesures les personnes et entités liées à Oussama ben Laden, au groupe « Al-Qaïda » ou aux Taliban qui sont mentionnées à l’annexe 2 de l’ordonnance. La liste nominative de l'annexe 2 se base sur les décisions du Comité des sanctions du Conseil de sécurité compétent pour les sanctions contre Al-Qaïda/Taliban. 

Télécharger le document

Lien de secours

Mer. 08 févr. 2017 - Eurostat - Le volume des ventes du commerce de détail en baisse de 0,3% dans la zone euro

Partagez
Noter cette article :

Eurostat a publié les chiffres relatifs aux prix à la production industrielle pour le mois de décembre 2016.

En décembre 2016 par rapport à novembre 2016, le volume des ventes du commerce de détail corrigé des variations saisonnières a diminué de 0,3% dans la zone euro (ZE19) et de 0,8% dans l’UE28, selon les estimations d'Eurostat, l’office statistique de l'Union européenne. En novembre, le commerce de détail avait reculé de 0,6% dans la zone euro et de 0,1% dans l'UE28.

En décembre 2016 par rapport à décembre 2015, l’indice des ventes de détail s’est accru de 1,1% dans la zone euro et de 2,3% dans l'UE28.

Par rapport à 2015, le volume moyen des ventes de détail a progressé en 2016 de 1,8% dans la zone euro et de 2,8% dans l'UE28.

Chiffre d'affaires déflaté pour le total du commerce de détail

Télécharger le document

Lien de secours

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :