L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour une dizaine de news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Ven. 21 août 2015 - CVMO - Alerte de la CVMO à l'intention des investisseurs : PFS Investments Overseas Division

Partagez
Noter cette article :

Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières ont publié un communiqué dans lequel elles mettent en garde les investisseurs que la société PFS Investments Overseas Division (PFSOD) n'est pas inscrite pour vendre des valeurs mobilières en Ontario. 

PFSOD est une société de la Floride qui semble cibler les victimes ontariennes d'un stratagème d'investissement impliquant First Global Ventures S.A. (FGV). Dans le cadre de ce stratagème, les investisseurs ontariens ont acheté des actions de la Altar Energy Corporation, que FGV a par la suite échangées contre des actions de Petromed. PFSOD a communiqué avec les anciens investisseurs de FGV pour leur offrir d'acheter leurs actions de Petromed ou de les échanger contre des actions d'une autre société.

La CVMO, de même que les commissions des valeurs mobilières de l'Alberta, du Manitoba, du Nouveau-Brunswick et de la Saskatchewan, a rendu des ordonnances permanentes d'interdiction d'opérations à l'encontre de FGV. 

La Commission des valeurs mobilières du Manitoba a publié un avertissement concernant des sollicitations effectuées par PFSOD.

Il convient de noter que PFSOD n'a aucun lien avec la véritable maison de courtage appelée PFS et ne devrait pas être confondue avec elle.

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours

Ven. 21 août 2015 - Project Syndicate - La menace de l'allègement de la dette grecque

Partagez
Noter cette article :

Le site project-syndicate.org a publié l'article de Christoph M. Schmid, président du Conseil allemand des experts économiques et président de la Rheinisch-Westfälisches Institut für Wirtschaftsforschung (RWI) Essen, l'un des principaux instituts de recherche économique de l'Allemagne, sur le theèùe de la menace de l'allègement de la dette grecque.

À l'heure où la crise économique de la Grèce fait toujours rage, certaines personnalités reconnues, allant du prix Nobel d'économie Paul Krugman à certains personnages officiels comme le Secrétaire du Trésor américain Jack Lew, appellent à des modalités de sauvetage plus clémentes et à un allégement de la dette.

Même le Fonds Monétaire International (qui parmi d'autres bailleurs de fonds européens a fourni à la Grèce un financement d'urgence), a récemment apporté son soutien à cet appel.

Mais une telle approche peut-elle vraiment être le remède miracle pour guérir la crise de la Grèce ?

Consulter l'article

Lien de secours

Jeu. 20 août 2015 - Eurostat - Le PIB en hausse de 0,3% dans la zone euro et de 0,4% dans l’UE28

Partagez
Noter cette article :

Eurostat a publié un communiqué de presse dans lequel il détaille les chiffres relatifs au PIB de la zone euro pour le second trimestre 2015.

Au cours du deuxième trimestre 2015, le PIB corrigé des variations saisonnières a augmenté de 0,3% dans la zone euro (ZE19) et de 0,4% dans l’UE28 par rapport au trimestre précédent, selon les estimations rapides publiées par Eurostat, l’office statistique de l'Union européenne. Au cours du premier trimestre 2015, le PIB avait crû de 0,4% dans le deux zones.

En comparaison avec le même trimestre de l'année précédente, le PIB corrigé des variations saisonnières a enregistré une hausse de 1,2% dans la zone euro et de 1,6% dans l’UE28 au deuxième trimestre 2015, après respectivement +1,0% et +1,5% au premier trimestre 2015.

Au cours du deuxième trimestre 2015, le PIB des États-Unis a augmenté de 0,6% par rapport au trimestre précédent (après +0,2% au premier trimestre 2015). Par rapport au même trimestre de l'année précédente, le PIB a progressé de 2,3% (après +2,9% au premier trimestre 2015).

Taux de croissance du PIB de l'UE28, de la zone euro et des États-Unis
Pourcentage de variation par rapport au trimestre précédent

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours

Jeu. 20 août 2015 - CVMO - Michelle Dunk accusée d'infraction quasi-criminelle pour avoir effectué des opérations sans être inscrite, avoir fait des placements illégaux et ne pas avoir respecté une ordonnance d'interdiction d'opérations

Partagez
Noter cette article :

Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières ont annoncé que Michelle Dunk, de Waterloo, en Ontario, fait l'objet d'un chef d'accusation pour violations présumées de la Loi sur les valeurs mobilières (Ontario) à la suite d'une enquête de l'Équipe mixte de lutte contre les infractions graves (EMLIG) de la CVMO.

Mme Dunk fait l'objet d'un chef d'accusation pour avoir effectué des opérations sans être inscrite, tel que l'exige le paragraphe 25 (1) de la Loi sur les valeurs mobilières, et d'un chef d'accusation pour avoir effectué des opérations sur valeurs mobilières sans prospectus, tel que l'exige le paragraphe 53 (1) de la Loi sur les valeurs mobilières.

Mme Dunk fait en outre l'objet d'un chef d'accusation pour avoir effectué des opérations sur les valeurs mobilières alors qu'elle était assujettie à une ordonnance d'interdiction d'opérations de la Commission datée du 27 juillet 2011.

Mme Dunk fait toujours l'objet d'une ordonnance d'interdiction d'opérations qui l'empêche de négocier des valeurs mobilières.

Entre septembre 2011 et février 2012, Mme Dunk aurait participé à la vente et à la distribution de valeurs mobilières d'Hockley Energy à des investisseurs ontariens. Un montant d'environ 600 000 $ avait été recueilli auprès des investisseurs dans le cadre de ce stratagème. Les allégations stipulent en outre que Mme Dunk n'a jamais été inscrite auprès de la Commission en vertu de la Loi sur les valeurs mobilières et qu'aucun prospectus qualifiant les valeurs mobilières connexes d'Hockley Energy n'a jamais été déposé auprès de la Commission.

La comparution de Mme Dunk dans cette affaire est fixée au 15 septembre 2015, à 9 h, dans la salle d'audience 106 de la Cour de justice de l'Ontario, au 85, rue Frederick à Kitchener (Ontario).

L'EMLIG a été créée par la CVMO pour renforcer le partenariat entre la CVMO, le Programme de criminalité financière de la Gendarmerie royale du Canada et la Direction de la lutte contre l’escroquerie de la Police provinciale de l'Ontario. Elle a pour principal objectif de protéger les investisseurs et d'augmenter la confiance envers les marchés financiers canadiens en faisant appliquer la loi avec efficacité. Elle atteint son objectif grâce à des enquêtes conjointes sur les violations graves de la loi et à l'application des dispositions de la Loi sur les valeurs mobilières ou du Code criminel.

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours

Jeu. 20 août 2015 - INSEE - En juillet 2015, nouvelle baisse du prix du pétrole

Partagez
Noter cette article :

L'Institut national de la statistique et des études économiques a publié un communiqué de presse dans lequel elle détaille les chiffres relatifs au prix du pétrole et des matières premières importées pour le mois de juillet 2015.

En juillet 2015, le prix du pétrole en euros diminue de nouveau (–8,7 % après –3,9 % en juin), pour s’établir à 50,8 € en moyenne par baril de Brent.

Le prix a chuté de 35,9 % par rapport à son niveau de juillet 2014, où il s’établissait à 79,2 €.

Les prix en euros des matières premières importées hors énergie augmentent légèrement (+0,6 % après –1,1 %), du fait de l’augmentation des prix des matières premières alimentaires (+3,3 %), alors que les prix des matières premières industrielles décroissent (–1,7 %).

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours

Jeu. 20 août 2015 - BdF - Approches structurelles et non structurelles en micro-économétrie de l’évaluation des politiques publiques

Partagez
Noter cette article :

La Banque de France a publié un article sur le thème des approches structurelles et non structurelles en micro-économétrie de l’évaluation des politiques publiques.

Cet article vise à présenter et mettre en perspective les approches structurelles et non structurelles en économétrie de l’évaluation des politiques publiques.

Si ces approches sont souvent opposées car correspondant à des démarches scientifiques différentes, elles se révèlent complémentaires de par les enseignements qu’elles peuvent apporter.

Deux illustrations sont présentées, illustrant cette complémentarité :

  1. l’évaluation de la mise en place des 35 heures à partir de 1998 (Crépon, Leclair, Roux [2003]) ;
  2. l’effet local des radars sur les accidents de la route (Roux, Zamora [2013]).

Consulter l'article

Lien de secours

Mer. 19 août 2015 - WGC - La demande mondiale d'or au plus bas depuis 2009

Partagez
Noter cette article :

Le conseil mondial de l’or a publié un communiqué de presse dans lequel elle détaille les chiffres relatifs à la demande d'or.

La demande d'or atteint les 915 tonnes au cours du second trimestre 2015 et a chuté de 12% par rapport à la même période en 2014, plombée par une baisse des commandes chinoises et indiennes.

Selon le CMO, la fédération qui réunit les grands producteurs d'or de la planète cette baisse est la plus importante qui ait été enregistrée sur le marché des bijoux

Il s'agit d'un plus bas depuis six ans, note le Financial Times.

La demande dans le secteur a décliné de 14% à 513 tonnes au deuxième trimestre 2015, contre 595 tonnes à la même période un an plus tôt, plombé par un manque d'appétit pour le métal jaune en Chine et en Inde. Pour rappel, ces deux pays représentent la moitié de la chute globale des demandes en or. Dans le détail, le ralentissement de la croissance économique chinoise s'est traduit par un déclin de 5% de la demande de bijoux du pays, à 174 tonnes. Côté Indien, la chute grimpe à 25%, principalement en raison d'un ralentissement du nombre de mariages.

La Chine et l'Inde sont au coude à coude pour la place de premier consommateur d'or au monde, même si les Chinois sont pour le moment en tête. 

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours

Mer. 19 août 2015 - BdF - Le taux d’endettement du secteur privé de la France augmente et se rapproche de celui de la zone euro

Partagez
Noter cette article :

La Banque de France a publié un communiqué de presse dans lequel elle détaille les chiffres relatifs au taux d’endettement du secteur privé de la France pour le premier trimestre 2015.

Le taux d’endettement du secteur privé de la France augmente et se rapproche de celui de la zone euro

Le taux d’endettement du secteur privé non financier (SPNF) en France s’inscrit en hausse significative sur le premier trimestre 2015 : il atteint 123,6% du PIB et affleure celui de la zone euro (123,7% du PIB) qui progresse peu.

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours

Mer. 19 août 2015 - INSEE - Stabilité du PIB au deuxième trimestre 2015

Partagez
Noter cette article :

L'Institut national de la statistique et des études économiques a publié un communiqué de presse dans lequel elle détaille les chiffres relatifs aux comptes nationaux trimestriels pour le 2e trimestre 2015.

Au deuxième trimestre 2015, le PIB en volume* est stable : 0,0 %, après +0,7 % au premier trimestre.

Les dépenses de consommation des ménages ralentissent fortement (+0,1 % après +0,9 %) tandis que leur formation brute de capital fixe fléchit de nouveau (–1,6 % après –1,1 %). L'investissement des entreprises et des administrations publiques ralentit également. Au total, la demande intérieure finale (hors stocks) décélère fortement : elle contribue à l’évolution du PIB pour +0,1 point au deuxième trimestre 2015 (après +0,6 point début 2015).

Les importations ralentissent (+0,6 % après +2,2 %), tandis que les exportations accélèrent (+1,7 % après +1,3 %). In fine, le solde extérieur contribue positivement à l’évolution du PIB (+0,3 point, après –0,3 point). À l’inverse, les variations de stocks y contribuent négativement (–0,4 point, après +0,3 point le trimestre précédent).

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours

Mer. 19 août 2015 - Project Syndicate - Risques et atouts de la politique macroprudentielle

Partagez
Noter cette article :

Le site project-syndicate.org a publié l'article de Barry Eichengreen, professeur d'économie à l'Université de Californie, Berkeley, Professeur d'histoire et des institutions de l'Université de Cambridge, et ancien conseiller principal en politiques auprès du Fonds monétaire international, sur le thème des risques et atouts de la politique macroprudentielle.

Les banques centrales continuent à se tourmenter au sujet de l'effervescence qui règne sur le marché des actifs - et ce à juste titre si l'on considère la crise financière de 2008-2009.

S'étant déjà brûlé les ailes, elles redoublent maintenant d'attention. Et le récent plongeon de la Bourse chinoise n'a sûrement pas apaisé leurs craintes...

Consulter l'article

Lien de secours

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :