L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Lun. 16 oct. 2017 - La FCA lance une plate-forme pour aider les entreprises de gestion d'actifs a mieux obtenir leur accréditation

Partagez
Noter cette article :

La plate-forme d'accréditation, ou hub, a été lancé pour aider les nouvelles sociétés quand elles demandent une accréditation; une aide qui les accompagne à  travers le processus d'autorisation et dans ses suites.

La  plate-forme d'accréditatiion, commente  la FCA, ne réduira pas les normes d'entrée sur le marché et les participants devront toujours respecter les mêmes normes rigoureuses que les entreprises actuelles, avant de recevoir leur permis d'exercer.

Aujourd'hui, poursuit la FCA, est lancée la première phase de la plate-forme qui offrira aux nouvelles entreprises des réunionsde formation  préalables à la demande d'accréditation, la mise à disposition de chargés de dossiers et l'accès au portail du site web.

Cela, précise la FCA, aidera les entreprises à mieux comprendre me fonctionnement de la FCA, à bien soumettre une demande complète, pour permettre à l'autorité britannique de passer d'un régime d'"autorisation à un régime de supervision. 

Rappelons que la FCA supervise 3000 sociétés de gestion d'actifs et en a accrédité 300 nouvelles en 2016.

Télécharger le document

lien de secours

lien de secours

Lun. 16 oct. 2017 - La FINRA condamne la banque Wells Fargo à une amende de 3,4 millions de dollars pour mauvaise utilisation d'un produit financier

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité de Régulation de l'Industrie Financière (FINRA) a annoncé qu'elle avait ordonné à Wells Fargo Clearing Services et Wells Fargo Advisors Financial Network de verser plus de 3,4 millions de dollars aux clients lésés par des recommandations inappropriées  sur des contrats sur des produits à forte volatilité ( Exhange-traded products- ETP) et l pour défaut de vigilance connexe.

La FINRA a ainsi estimé qu'entre le 1° juillet 2010 et le 1° mai 2012, certains représentants de Wells Fargo ont recommandé des ETP liés à la volatilité sans bien comprendre leurs risques et leurs caractéristqiues.

Les ETP liés à la volatilité sont des produits complexes qui peuvent être mal compris et mal inscrits par des représentants inscrits. Certains représentants de Wells Fargo, note la FINRA, croyaient à tort que les produits pourraient être utilisés comme couverture à long terme des positions en actions de leurs clients en cas de repli du marché. 

En fait, les ETP liés à la volatilité sont généralement des produits de négociation à court terme qui se dégradent considérablement au fil du temps et ne devraient pas être utilisés dans le cadre d'une startégie d'investissement à long terme.  

 

Télécharger le document

lien de secours

Ven. 13 oct. 2017 - L'ESMA publie les avis issus de sa consultation sur la nouvelle régulation des prospectus

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) vient de publier les réponses qu'elle a reçues à l'iisue de la consultation sur les avis techniques qu'elle a  réalisé dans le cadre de la nouvelle régulation sur les prospectus.

Les documents de cette consultation peuvent présenter un intérêt particulier pour les investisseurs, les émetteurs déjà admis à la négociation sur un marché réglementé ou sur un marché unilatéral, les offrants ou les personnes demandant l'admission à la négociation sur un marché réglementé est affectée par le nouveau réglement sur les prospectus, précise l'ESMA.  

La consultation a été divisée en 3 parties , chaque document de consultation ayant un formulaire de réponse correspondant. 

Télécharger le document

lien de secours

Ven. 13 oct. 2017 - L'EBA publie ses lignes directrices finales à l'adresse des autorités compétentes sur les procédures de plainte dans le cadre de la PSD2

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité bancaire européenne (EBA) vient de publier ses lignes directrices finales sur les procédures de plainte à suivre par les autorités compétentes  pour assurer et contrôler le respect effectif de la directive sur les services de paiement (PSD2). révisée par les prestataires de services de paiement. 

Ces lignes directrices font  partie du travail de l'EBA visant à soutenir les objectifs fondamentaux de la DSP2, à savoir renforcer le marché intégré des paiements dans toute l'UE, assurer une application cohérente, efficace et effective du cadre législatif légal et promouvoir la transparence.

Les lignes directrices régissent le processus par lequel les utilisateurs des services de paiement et les autres parties intéressées peuvent soumettre des plaintes aux autorités compétentes en ce qui concerne les violations présumées de la PSD2 par les prestataires de services de paiement (PSP).

En particulier, les exigences relatives aux canaux que les plaignants peuvent utiliser pour déposer leurs plaintes, les renseignements que les autorités compétentes (AC) devraient demander  aux plaignants afin de répondre à leurs plaintes. De plus, les lignes directrices  exigent que les AC procèdent à une analyse globale des plaintes reçues afin de documenter leurs précédures de plaintes internes et de rendre publiques les informations relatives à leurs procédures de plaintes pour violation alléguée de PSD2. 

Télécharger le document

lien de secours

Jeu. 12 oct. 2017 - l'EBA publie un avis sur le Brexit pour les entreprises qui veulent établir leur présence dans l'UE

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité bancaire européenne (EBA) vient de publier un avis sur le Brexit afin d'assurer l'application cohérente de la législation de l'Union aux entreprises cherchant à établir ou renforcer leur présence dans l'UE 27 afin de conserver l'accès au marché unique de l'UE. L'avis vise à fournir une plus grande certitude aux entreprises et, à terme, à assurer des conditions de concurrence équitables. 

Dans cet avis l'EBA aborde un certain nombre de sujets politiques pertinents concernant les autorisations, la réglementation et la surveillance prudentielles des entreprises d'investissement, les modèles internes, la sous-traitance, la gouvernace interne, les transferts de risque par opérations adossées et intragroupes, la résolution et les régimes de dépôt de garantie.

L'EBA surveillera la manière dont l'avis sera appliqué dans la pratique par les autorités et poursuivra son travail ,d'analyse des politiques et des risques par rapport aux défis posés par le Brexit.

L'avis se concentre sur la période précédant le départ du Royaume-Uni. Dans chacun des domaines spécifiques identifiés par l'EBA, l'avis expose certains principes clès,suivis d'orientations techniques détaillées spécifiques adressées aux entreprises et aux autorités. Un rapport est joint à l'avis exposant l'analyse détaillée sous-tendant les indications fournies. 

Télécharger le document

lien de secours

Mer. 11 oct. 2017 - Diminution des défaillances d'entreprises sur les 12 derniers mois

Partagez
Noter cette article :

Selon les derniers indices de la Banque de France, le nombre de défaillances sur les 12 derniers mois a dimininué de 7,4%.

A lfin jullet, le cumul sur 12 mois du nombre de défaillance s'élève à 55655 , soit une baisse de 7,4% par rapport à juillet 2016.

Les secteurs de la construction et des activités immobilières enregistrent les plus fortes reculs du nombre de défaillances cumulées sur 12 mois ( -14,8% et -11%).

En revanche, les défaillances progressent sur 12 mois dans le secteur de l'agriculture, syviculture et pêche et dans une moindre mesure dans les transports et entreposage (+2,7%).

Les défaillances cumulées reculent pour l'ensemble des PME  (-7,5%)  et augmentent sur le segment des ETI-grandes entreprises avec 14 défaillances de plus sur un an.

Les encours de crédit portés par les entreprises défaillantes sur les 12 derniers mois représentent un peu moins de 0,4% du total des encours de crédit déclarés au Service Centrale de la BdF. 

Télécharger le document

Lien de secours

Mer. 11 oct. 2017 - Deutsche Bank, via sa filiale Eurex Clearing, lance un nouveau programme de développement de la compensation des taux d'intérêt

Partagez
Noter cette article :

Eurex Clearing, l'une des principales contreparties centrales (CCP)  au sein du groupe Deustche Börse, a développé un programme de partenarait destiné à accélerer le développement d'une alternative plus liquide pour la compensation des taux d'intérêt.

Eurex  Clearing a conçu le programme en étroite collaboration  avec les principaux acteurs du marché des swaps de taux d'intérêt, y compris les courtiers, les clients finaux et les lieux d'exécution. Le programme base sur la performance, note Deutsche Börse, vise à construire un écosystème  équilibré où les responsabilités et les avantages sont pleinement alignés entre tous les participants en termes d'économie et  de gouvernance.

Bank of America Merrill Lynch, Citigroup, Commerzbank, Deutsche Bank, JP Morgan et Morgan Stanley figurent parmi les clients qui ont déjà enregistré leur premier intérêt à participer au programme de partenariat Eurx Clearing.   

 

Télécharger le document

lien de secours

Mar. 10 oct. 2017 - La SEC inculpe un conseiller en investissement pour escroquerie sur la base d'une pyramide Ponzi

Partagez
Noter cette article :

La Securities and Exhange Commission (SEC) a inculpé un conseiller en investissements de l'Etat de New-York,pour fraudes sur la base de mensonges aux investisseurs parrticuliers concernant la vaelur de leurs investissemnts dans une combinaison type pyramide de Ponzi.

L'homme inculpé aurait commencé, à partir de 2010, a recueillir des fonds, auprès d'une quarantaire d'amis efin d'investir dans des options d'achat à risque. Il avait, en conséquence, mentit sur la rentabilité et la liquidité de ses placements. 

Selon l'accusation de la SEC, lorsque certains investisseurs ont tenté de racheter leurs investissements, l'homme inculpé n' a pas révélé son incapacité à les rembourser, mais a tenté d'obtenir des fonds auprès de nouveaux investisseurs afin de pouvoir rembourser les anciens.  

Télécharger le document

Mar. 10 oct. 2017 - Deustsche Börse investit dans Trifacta, un leader mondial des données, pour renforcer son activité Big data

Partagez
Noter cette article :

Deutsche Börse Group vient d'investir dans Trifacta, un leader mondial dans l'analyse des données. Trifacta, société américaine basée à San Francisco, fournit des solutions pour gérer le désordre de données avec des solutions qui permettent d'explorer et de structurer de gros volumes de données éparses en données utilisables pour des informations immédiates et leurs utilisations dans des outils d'analyse.

Deutsche Börse a pris une participation minoritaire dans Trifacta qui sera gérée par sa filiale de capital risque DB1 Ventures.

" Nous avons investi dans Trifacta, a précisé le président de DB1 Ventures, Arthur Kamalia, afin de créer de nouveaux produits et services axés sur les grandes bases de  données que nous détenons, dans des secteurs comme la gestion des risques,  l'aide à la décision en matière d'investissements et les analyses de trading".  

Télécharger le document

Lun. 09 oct. 2017 - Bercy publie 3 décrets sur les obligations des plateformes numériques

Partagez
Noter cette article :

Ces trois décrets doivent permettre de renforcer les obligations de et de loyauté que doivent respecter les plateformes numériques. Ainsi, d'ici la fin de l'année 2017:

- Les plateformes qui valorisent des contenus, des biens ou des services proposés par des tiers, tels que les moteurs de recherche, réseaux sociaux, comparateurs, devront préciser les critères de référencement et de classement qu'elles utilisent,

- les sites publiant des avias de consommateurs devront, préciser s'ils ont été vérifiés et selon quelle méthodologie,

- les places de marché et sites d'économie collaborative devront fournir des informations essentielles qui peuvent orienter les choix des consommateurs.

D'ici la fin de l'année 2018:

Les plateformes les plus visitées, c'est à dire celles dont le nombre de conexxions mensuelles est supérieur à 5 millions de visiteurs uniques seront tenues de suivre des bonnes pratiques en matière de clarté, de transparence et de layauté, qui veront être consultables en ligne. 

Télécharger le document

lien de secours

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :