L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour une dizaine de news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Mar. 18 août 2015 - FCA - Condamnation de cinq entreprises à plus de 7 M£ d'amende pour abus de marché

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité des marchés de la Grande-Bretagne a publié un communiqué de presse dans lequel elle annonce la condamnation de cinq entreprises à plus de 7 M£ d'amende pour abus de marché.

La Haute Cour a autorisé la Financial Conduct Authority a annoncé des injonctions permanentes et pénalités totalisant 7,57 millions de livres à l'encontre de Da Vinci Invest Ltd, Mineworld Ltd, Mr Szabolcs Banya, Mr Gyorgy Szabolcs Brad et Mr Tamas Pornye pour avoir commis des abus de marché.

Les accusés ont commis un abus de marché par rapport à 186 actions cotées au Royaume-Uni en utilisant une stratégie de négociation manipulatrice connue sous le nom de "superposition".

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours

Mar. 18 août 2015 - CVMO - Les autorités en valeurs mobilières du Canada proposent un régime de déclaration harmonisé pour le marché dispensé

Partagez
Noter cette article :

Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières ont publié pour consultation des projets de modifications du Règlement 45-106 sur les dispenses de prospectus qui introduiraient une nouvelle déclaration de placement avec dispense harmonisée.

Cette déclaration unique s’appliquerait à l’échelle du Canada pour les placements de titres effectués par les émetteurs, qu’ils soient des fonds d’investissement ou non, comme le prévoient certaines dispenses de prospectus. À l’heure actuelle, deux déclarations différentes s’appliquent dans les territoires membres des ACVM. Le projet de déclaration procurerait par ailleurs aux autorités en valeurs mobilières de l’information supplémentaire pour faciliter la surveillance réglementaire et l’élaboration de la réglementation pour le marché dispensé, et moderniser la démarche de collecte de renseignements des ACVM.

« Le projet de déclaration vise à réduire le fardeau réglementaire des émetteurs et des preneurs fermes en instaurant une déclaration unique et harmonisée pour l’ensemble des territoires. Il améliorera également la surveillance réglementaire du marché dispensé en procurant aux ACVM de meilleures données sur les émetteurs et les intermédiaires qui y participent », a déclaré Louis Morisset, président des ACVM et président-directeur général de l’Autorité des marchés financiers.

Deux autres projets publiés par des territoires membres des ACVM, le 27 février et le 20 mars 2014, proposaient également des changements au régime de déclaration du marché dispensé. Les commentaires reçus à cet égard ont été pris en considération dans l’élaboration des projets de modifications publiés aujourd’hui. Les ACVM publient les projets de modifications pendant une période de consultation de 60 jours qui prendra fin le 13 octobre 2015.

On peut consulter l’avis de consultation et les projets de modifications sur les sites Web des membres des ACVM.

Les ACVM sont le conseil composé des autorités provinciales et territoriales en valeurs mobilières. Elles coordonnent et harmonisent la réglementation des marchés des capitaux du Canada.

Télécharger le document

Lien de secours

Mar. 18 août 2015 - BdF - Situation financière consolidée de l'Eurosystème au 7 août 2015

Partagez
Noter cette article :

La Banque de France a publié un communiqué de presse dans lequel elle détaille les chiffres relatifs à la situation financière consolidée de l'Eurosystème au 7 août 2015.

Postes non liés aux opérations de politique monétaire

Au cours de la semaine s’étant terminée le 7 août 2015, les avoirs et créances en or sont demeurés inchangés.

La position nette en devises de l’Eurosystème a augmenté de EUR 0,9 milliard, à EUR 262,8 milliards, en raison des opérations de clientèle et de portefeuille et des opérations d’apport de liquidité en dollars.

L’Eurosystème a effectué ces opérations d’apport de liquidité dans le cadre de l’accord de swap permanent conclu entre la Banque centrale européenne et le Système fédéral de réserve.

Les avoirs de l’Eurosystème en titres négociables autres que ceux détenus à des fins de politique monétaire  ont diminué de EUR 1,7 milliard, à EUR 358,3 milliards. L’encours des billets en circulation s’est accru de EUR 2,4 milliards, à EUR 1 059,4 milliards. Les engagements envers les administrations publiques se sont contractés de EUR 36,8 milliards, à EUR 39,1 milliards.

Postes liés aux opérations de politique monétaire

Les concours nets accordés par l’Eurosystème aux établissements de crédit se sont réduits de EUR 9,6 milliards, à EUR 396,9 milliards. Le mercredi 5 août 2015, une opération principale de refinancement, à hauteur de EUR 80 milliards, est arrivée à échéance et une nouvelle opération, d’un montant de EUR 71 milliards et d’une durée de sept jours, a été réglée.

Le recours à la facilité de prêt marginal s’est établi à EUR 0,2 milliard, contre EUR 0,1 milliard la semaine précédente, tandis que l’utilisation de la facilité de dépôt s’est située à EUR 137,7 milliards, contre EUR 137 milliards la semaine précédente.

Les avoirs de l’Eurosystème en titres détenus à des fins de politique monétaire ont progressé de EUR 12,6 milliards, à EUR 540,9 milliards. Le tableau ci-dessous présente la ventilation détaillée de la rubrique 7.1 de l’actif entre les différents portefeuilles, qui sont tous comptabilisés au coût amorti.

Comptes courants du secteur financier de la zone euro

Du fait de l’ensemble des transactions, les avoirs en compte courant détenus par les établissements de crédit auprès de l’Eurosystème ont enregistré une hausse de EUR 31,5 milliards, à EUR 443,9 milliards.

Comptes courants du secteur financier de la zone euro

Du fait de l’ensemble des transactions, les avoirs en compte courant détenus par les établissements de crédit auprès de l’Eurosystème ont enregistré une hausse de EUR 31,5 milliards, à EUR 443,9 milliards.

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours

Mar. 18 août 2015 - Project Syndicate - Une défaite pour la coopération fiscale internationale

Partagez
Noter cette article :

Le site project-syndicate.org a publié l'article de José Antonio Ocampo, ancien Sous-Secrétaire général aux affaires économiques et sociales des Nations-Unies et ancien ministre des Finances de la Colombie, sur le thème de la défaite pour la coopération fiscale internationale.

La plupart des gouvernements de la planète – désireux de mobiliser davantage de recettes fiscales pour financer le développement et contrer les démarches d'évasion fiscale du type de celles révélées lors du fameux scandale Luxembourg Leaks survenu l'an dernier – ont tout intérêt à coopérer en matière de fiscalité.

Et pourtant, lors de la troisième Conférence internationale sur le financement du développement, organisée le mois dernier à Addis-Abeba, la dynamique amorcée en direction d'un renforcement de la coopération fiscale internationale a subi un net revers...

Consulter l'article

Lien de secours

Mots-clés : Project Syndicate

Lun. 17 août 2015 - SEC - Condamnation d'ITG, opérateur de l'un des plus vieux dark pools

Partagez
Noter cette article :

La Securities and Exchange Commission, l'Autorité de marché des États-Unis a publié un communiqué de presse dans lequel elle annonce la condamnation d'ITG et de sa filiale AlterNet Securities pour avoir utilisé à mauvais escient les informations commerciales confidentielles d'abonnés de dark pools, entre 2010 et 2011, durant six mois.

La SEC blâme en particulier AlterNet, une initiative mise en place par le dark pool, qui ne concernait qu'un pourcent de ses volumes de transactions aux Etats-Unis.

AlterNet se voulait une initative de "trading pour compte propre". Elle a été fermée en 2011 sans qu'ITG ne lui donne de suite. Le PDG d'ITG, Bob Gasser, s'est excusé auprès de ses utilisateurs. Kevin O'Hare, membre du comité de direction de la société, a démissionné, mais la société écope tout de même de la plus grosse amende jamais infligée à un dark pool.

ITG a admis ces actes répréhensibles et a accepté de payer au titre de restitution 2 milllions de dollars (les recettes totales générées par les propriétaires du projet Omega) plus les intérêts avant jugement de 256 532 dollars. Elle devra également s'acquitter d'une pénalité de 18 millions de dollars auprès de la SEC.

 

Résumé :

The Securities and Exchange Commission today announced that ITG Inc. and its affiliate AlterNet Securities have agreed to pay $20.3 million to settle charges that they operated a secret trading desk and misused the confidential trading information of dark pool subscribers.

An SEC investigation found that despite telling the public that it was an “agency-only” broker whose interests don’t conflict with its customers, ITG operated an undisclosed proprietary trading desk known as “Project Omega” for more than a year.  While ITG claimed to protect the confidentiality of its dark pool subscribers’ trading information, during an eight-month period Project Omega accessed live feeds of order and execution information of its subscribers and used it to implement high-frequency algorithmic trading strategies, including one in which it traded against subscribers in ITG’s dark pool called POSIT.

ITG agreed to admit wrongdoing and pay disgorgement of $2,081,034 (the total proprietary revenues generated by Project Omega) plus prejudgment interest of $256,532 and a penalty of $18 million that is the SEC’s largest to date against an alternative trading system. 

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours

Lun. 17 août 2015 - BCE - La production industrielle en baisse de 0,4% dans la zone euro

Partagez
Noter cette article :

La Banque centrale européenne a publié un communiqué de presse dans lequel elle détaille les chiffres relatifs à la production industrielle dans la zone euro pour le mois de juin 2015.

En juin 2015 par rapport à mai 2015, la production industrielle corrigée des variations saisonnières a diminué de 0,4% dans la zone euro2
(ZE19) et de 0,2% dans l'UE28, selon les estimations d’Eurostat, l’office statistique de l'Union européenne. En mai 2015, la production industrielle avait reculé respectivement de 0,2% et 0,1%.

En juin 2015 par rapport à juin 2014, la production industrielle a progressé de 1,2% dans la zone euro et de 1,7% dans l'UE28.

Production Industrielle

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours

Lun. 17 août 2015 - BdF - Demande de crédits des PME perçue en hausse en juillet 2015

Partagez
Noter cette article :

La Banque de France a publié un communiqué de presse dans lequel elle détaille les chiffres relatifs à l'enquête mensuelle auprès des banques sur la distribution du crédit en France pour le mois de juillet 2015.

Demande de crédits des PME perçue en hausse

Crédits aux entreprises : en juillet, les banques indiquent une progression de la demande de crédit des PME, tirée par l’investissement et dans une moindre mesure les opérations de fusion-acquisition.

Crédits à l’habitat et à la consommation : les déclarants de l’enquête font état d’une stabilité de la demande de crédits à l’habitat tandis que la demande de crédits à la consommation continue à être perçue en légère hausse.

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours

Lun. 17 août 2015 - Ministère des Finances - Les comptes de l'Etat sont arrêtés pour 2014

Partagez
Noter cette article :

La loi de règlement du budget et d'approbation des comptes pour 2014 a arrêté le montant définitif des recettes et des dépenses du budget de l'année passée. Elle a été adoptée par le Parlement le 22 juillet 2015 et promulguée le 3 août 2015. Le déficit public s'établit en 2014 à 4 % du PIB, contre 4,1 % en 2013.

Un déficit public à 4 %

Le déficit public, c'est-à-dire de l’ensemble des administrations publiques, s'élève en 2014 à 4 % du PIB, contre 4,1 % en 2013. Les dépenses publiques ont progressé en valeur de 0,9 %. Le déficit structurel (corrigé des effets conjoncturels) s’est  réduit de 0,6% pour s’établir à 2,1 % du PIB, son plus bas niveau depuis l’an 2000.

La dépense de l’Etat (hors charge de la dette et pensions) passe de 280 milliards d’euros en 2013 à 276,7 milliards d’euros en 2014, soit une baisse de 3,3 milliards d’euros d’exécution à exécution.

Principales recettes du budget de l'Etat en 2014 :

  • Taxe sur la valeur ajoutée : 140 milliards d'euros
  • Impôt sur le revenu : 70 milliards d'euros
  • Impôt sur les sociétés : 34 milliards d'euros
  • Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques : 12 milliards d'euros

Des comptes certifiés

Pour la neuvième année consécutive, les comptes de l’Etat ont été certifiés par la Cour des Comptes avec cinq réserves – la France est l'un des rares pays de la zone euro à présenter des comptes certifiés, gage de crédibilité et de fiabilité de l’information sur les finances de l’Etat. A titre d'exemple, les comptes de l’Etat britannique sont certifiés avec six réserves.

Télécharger le document

Lien de secours

Ven. 14 août 2015 - Eurostat - Le volume des ventes du commerce de détail en baisse de 0,6% dans la zone euro

Partagez
Noter cette article :

Eurostat a publié un communiqué de presse dans lequel il détaille les chiffres relatifs au volume des ventes du commerce de détail dans la zone euro au cours du mois de juin 2015.

En juin 2015 par rapport à mai 2015, le volume des ventes du commerce de détail1 corrigé des variations saisonnières a diminué de 0,6% dans la zone euro (ZE19) et de 0,5% dans l’UE28, selon les estimations d'Eurostat, l’office statistique de l'Union européenne. En mai, le commerce de détail avait progressé respectivement de 0,1% et 0,2%.

En juin 2015 par rapport à juin 2014, l’indice des ventes de détail s’est accru de 1,2% dans la zone euro et de 2,0% dans l'UE28.

Chiffre d'affaires déflaté pour le total du commerce de détail

Comparaisons mensuelles par commerces de détail et par États membres

En juin 2015 par rapport à mai 2015 dans la zone euro, le recul de 0,6% du volume des ventes du commerce de détail est dû à des baisses des ventes de 0,8% pour le secteur “Alimentation, boissons, tabac” et de 0,2% pour le secteur non-alimentaire, tandis que les ventes de carburants sont restées stables. Dans l'UE28, le recul de 0,5% du commerce de détail est dû à des baisses des ventes de 0,6% pour le secteur “Alimentation, boissons, tabac”, de 0,4% pour les carburants et de 0,1% pour le secteur non-alimentaire.

Parmi les États membres pour lesquels les données sont disponibles, les baisses les plus marquées des ventes du commerce de détail ont été enregistrées en Allemagne (-2,3%), en Slovénie (-1,6%) ainsi qu’en Pologne (-1,4%), et les plus fortes hausses en Roumanie (+1,7%), en Autriche (+1,3%) et au Danemark (+1,1%).

Comparaisons annuelles par commerces de détail et par États membres

En juin 2015 par rapport à juin 2014 dans la zone euro, la progression de 1,2% du volume des ventes du commerce de détail est due à des hausses des ventes de 2,3% pour le secteur non-alimentaire, de 1,8% pour le pour les carburants et de 0,1% pour le secteur “Alimentation, boissons, tabac”. Dans l'UE28, la progression de 2,0% du commerce de détail est due à des hausses des ventes de 3,4% pour le secteur non-alimentaire, de 1,4% pour les carburants et de 0,8% pour le secteur “Alimentation, boissons, tabac”.

Parmi les États membres pour lesquels les données sont disponibles, les plus fortes hausses des ventes du commerce de détail ont été observées en Roumanie (+7,9%), en Lituanie (+7,1%) ainsi qu’en Lettonie (+6,8%), tandis que des baisses ont été enregistrées au Luxembourg (-9,9%) et en Finlande (-0,2%).

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours

Ven. 14 août 2015 - Deutsche Börse - Le chiffre d'affaires des marchés au comptant de Deutsche Börse s'établit à 137,3 milliards d'euros en juillet 2015

Partagez
Noter cette article :

La Deutsche Börse a publié un communiqué de presse dans lequel elle détaille le chiffre d'affaires de ses marchés au comptant pour le mois de juillet 2015.

En juillet, le chiffre d'affaires des marchés au comptant de Deutsche Börse s'établit à 137,3 milliards d'euros, contre 99,1 milliards d'euros pour la même période un an plus tôt.

Sur ces 137,3 milliards, 127.4 sont imputables à Xetra (juillet 2014 : 91,3 milliards d'euros), et 5,5 milliards sont attribuables à la Bourse de Francfort (juillet 2014 : 4,4 milliards d'euros). En ce qui concerne le Tradegate Exchange, le chiffre d'affaires de ses carnets d'ordres a atteint approximativement 5,5 milliards d'euros pour la même période contre 3,7 milliards en juillet 2014.

Dans le marché action, le chiffre d'affaires a atteint 117,5 milliards d'euros sur les marchés cash de la Deutsche Börse.

Le chiffre d'affaires des obligations est d'environ 700 millions d'euros, et celui des produits structurés de 1,5 milliard d'euros.

Enfin, le chiffre d'affaires du carnet d'ordres dans les ETFs/ETCs/ETNs s'élève à 17,4 milliards d'euros pour la période analysée.

Résumé :

Order book turnover on Xetra, Börse Frankfurt and Tradegatex

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :