L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour une dizaine de news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Mer. 24 juin 2015 - BdF - Rebond des OPC monétaires

Partagez
Noter cette article :

La Banque de France a publié un communiqué de presse dans lequel elle détaille les chiffres relatifs aux souscriptions nettes de titres d’OPC pour le mois d'avril 2015.

Rebond des OPC monétaires

OPC monétaires (300,7 milliards d’euros, données consolidées (a) : les OPC monétaires enregistrent une forte collecte en avril (+18,3 milliards en données cvs). Ce mouvement vient pour partie corriger les retraits nets du mois précédent (- 6,8 milliards en mars en données cvs). En cumul sur 12 mois glissants et pour la première fois depuis janvier 2013, les souscriptions nettes redeviennent positives à +9,6 milliards, soit +3,3 % de l’encours à fin avril 2014, les OPC monétaires ayant depuis un an orientés leurs placements vers des titres à long terme au détriment des titres d’échéance courte.

OPC non monétaires (1101,0 milliards d’euros, données non consolidées) : les souscriptions nettes se renforcent en avril (+2,4 milliards en données cvs après +0,5 milliard en mars). La collecte nette des fonds mixtes (+2,9 milliards), des « autres fonds » (b) (+1,1 milliard) et des fonds obligations (+0,7 milliard) l’emporte sur les rachats nets des fonds actions (-2,3 milliards). L’encours global augmente de 1,2 milliard, malgré une baisse des valeurs liquidatives (-0,2 % toutes catégories confondues).

(a) L’encours consolidé des titres d’OPC monétaires exclut la détention de titres des OPC monétaires résidents.
(b) La catégorie des « autres fonds » regroupe les fonds d’épargne salariale, fonds à formule, fonds à risque, fonds innovation, fonds d’investissement de proximité et « hedge funds ».

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours

Mer. 24 juin 2015 - OFCE - Grèce : un accord, encore et encore

Partagez
Noter cette article :

L'OFCE, le centre de recherche en économie de Sciences-Po, a publié l'article de Céline Antonin, Raul Sampognaro, Xavier Timbeau, et Sébastien Villemot, sur le thème du nouvel accord avec la Grèce.

À quelques heures d’un sommet européen exceptionnel sur la Grèce, un accord pourrait être signé et permettrait de clore le second plan d’aide à la Grèce, débloquant la dernière tranche de 7,2 milliards d’euros.

La Grèce pourrait alors faire face aux échéances de la fin juin auprès du FMI (1,6 Mds d’euros), puis de celles de juillet et août auprès de la BCE (6,6 Mds d’euros) et à nouveau auprès du FMI (0,45 Mds d’euros).

A la fin du mois d’août, la dette de la Grèce auprès du FMI pourrait augmenter de presque 1,5 Mds d’euros, puisque le FMI contribue à hauteur de 3,5 Mds d’euros à la tranche de 7,2 Mds d’euros.

Jusqu’au mois de septembre, la Grèce doit rembourser un total de 8,6 Mds d’euros et, jusqu’à la fin de l’année, presque 12 Mds d’euros, soit des besoins qui excèdent les 7,2 Mds d’euros sur lesquels porte la négociation avec le Groupe de Bruxelles (i.e.l’ex troïka).

À cet effet, le fonds hellénique de stabilité financière (HFSF) pourrait être mobilisé, à hauteur d’environ 10 Mds d’euros, mais il ne serait plus disponible pour recapitaliser les banques...

Consulter l'article

Lien de secours

Mar. 23 juin 2015 - BCE - Calendrier indicatif des périodes de constitution des réserves en 2016

Partagez
Noter cette article :

La Banque centrale européenne a publié son calendrier indicatif des périodes de constitution des réserves de l’Eurosystème en 2016.

Compte tenu du calendrier des réunions du Conseil des gouverneurs en 2016 et du calendrier indicatif des opérations d’appel d’offres régulières de l’Eurosystème, le calendrier indicatif des périodes de constitution des réserves pour 2016 s’établit comme suit :

 

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours

Mar. 23 juin 2015 - Eurostat - Le taux d’inflation annuel de la zone euro en hausse à 0,3%

Partagez
Noter cette article :

Eurostat a publié un communiqué de presse dans lequel il détaille les chiffres relatifs au taux d’inflation annuel de la zone euro pour le mois de mai 2015.

Le taux d’inflation annuel de la zone euro s’est établi à 0,3% en mai 2015, contre 0,0% en avril. Un an auparavant, il était de 0,5%. Le taux d’inflation annuel de l’Union européenne s’est établi à 0,3% en mai 2015, contre 0,0% en avril. Un an auparavant, il était de 0,6%. Ces chiffres sont publiés par Eurostat, l’office statistique de l'Union européenne.

En mai 2015, des taux annuels négatifs ont été observés dans huit États membres. Les taux annuels les plus faibles ont été observés à Chypre (-1,7%), en Grèce (-1,4%) et en Slovénie (-0,8%). Les taux annuels les plus élevés ont été enregistrés en Roumanie et à Malte (1,3% chacun) ainsi qu'en Lettonie (1,2%). Par rapport à avril 2015, l’inflation annuelle a baissé dans deux États membres, est restée stable dans trois et a augmenté dans vingt trois autres.

Les plus forts impacts à la hausse sur le taux d’inflation annuel de la zone euro proviennent des légumes (+0,09 point de pourcentage), des restaurants & cafés (+0,08 pp) ainsi que du tabac (+0,07 pp), tandis que les carburants pour le transport (-0,34 pp), les combustibles liquides (-0,15 pp) et le gaz (-0,08 pp) ont eu les plus forts impacts à la baisse.

 

Taux d’inflation annuel (%) en mai 2015, par ordre croissant

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours

Mar. 23 juin 2015 - ESMA - Publication du rapport annuel 2014 de l'Autorité européenne des Marchés Financiers (ESMA)

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité européenne des Marchés Financiers a publié son rapport annuel pour 2014. Ce rapport annuel décrit les principales réalisations de l'ESMA en 2014

Les actions les plus remarquables de l'ESMA en 2014 ont été :

  • Les rapports financiers et la convergence des activités de mise en application des IFRS ;
  • L'examen des pratiques comptables liées aux regroupements d'entreprises ;
  • La contribution à l'élaboration des normes IFRS ;

Dans sa stratégie pour 2016-2020, l'ESMA se concentrera sur trois objectifs principaux :

  1. La protection des investisseurs ;
  2. Le bon fonctionnement des marchés ;
  3. La stabilité financière.

Pour atteindre ces objectifs, l'ESMA entend accroître ses ressources afin de renforcer ses capacités d'identification et d'évaluation des risques pour les investisseurs et pour la stabilité financière dans l'Unio Européenne.

L'ESMA consacrera également davantage de ressources à la promotion de la convergence de la surveillance et au ciblage d'un certain nombre de domaines spécifiques où la convergence peut être promue.

Enfin, l'ESMA souhaite continuer de renforcer son rôle en tant que supérieur hiérarchique direct, tout en intensifiant son approche fondée sur le risque afin d'obtenir un impact durable. Dans l'ensemble, elle souhaite que son processus d'exécution soit plus efficace et efficient.

Mar. 23 juin 2015 - Project Syndicate - L’agenda mondial de la croissance chinoise

Partagez
Noter cette article :

Le site project-syndicate.org a publié l'article de Michael Spence, prix Nobel d'économie, et professeur d'économie à la Stern School de NYU of Business, Distinguished Visiting Fellow au Council on Foreign Relations, Senior Fellow à l'Institut Hoover de l'Université Stanford, et président du conseil de l'Institut Fung mondial à Hong-Kong, sur le thème de l'agenda mondial de la croissance chinoise.

Pendant près de 35 ans, les dirigeants chinois ont porté leur attention sur l’économie domestique, élaborant des réformes destinées à permettre au marché de produire efficacité et précision des signaux de prix. Bien que conscients de l’impact croissant exercé par le pays sur l’économie mondiale, aucune stratégie n’était jusqu’à présent mise en œuvre pour veiller à ce que les pays voisins de la Chine bénéficient eux aussi de la transformation économique du pays.

Mais voici aujourd’hui que la Chine dispose d’une telle stratégie, ou du moins travaille rapidement à son élaboration. Cette stratégie s’étend d’ailleurs bien au-delà de l’Asie, englobant l’Europe orientale et la côte est-africaine.

Consulter l'article

Lien de secours

Mots-clés : Project Syndicate

Mar. 23 juin 2015 - BCE - Lancement de TARGET2-Securities, le système unique de règlement-livraison européen

Partagez
Noter cette article :

La Banque centrale européenne a publié un communiqué de presse dans lequel elle annonce le lancement de TARGET2-Securities, le système unique de règlement-livraison européen.

Après près de dix ans de concertations, quatre pays ont inauguré le nouveau système européen d’échange pour les règlements-livraisons d’opérations sur titres, le fameux Target2 Securities (T2S). Ce sytème va progressivement remplacer les 23 procédures nationales actuellement en place au sein de l'Europe.

« Il a souvent été reproché à l’Europe de présenter un marché trop fragmenté, témoigne Alain Pochet, chez bnp paribas Securities Services. A l’heure actuelle, si un investisseur français veut acquérir les titres d’une société cotée en Allemagne, il doit forcément passer par la procédure spécifique allemande pour effectuer son paiement et se voir transférer la propriété des actions. » a déclaré un porte parôle de la BCE.

La situation est la même pour la quasi totalité des marchés européens qui disposent de mécanismes nationaux. Grace à Target2 Securities, les opérations sur les actions, les obligations ou les OPCVM pourront être dénouées au travers d’un seul outil, quel que soit le pays sur lequel ces titres sont cotés.

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours

Lun. 22 juin 2015 - Eurostat - La production dans le secteur de la construction en hausse de 0,3% dans la zone euro

Partagez
Noter cette article :

Eurostat a publié un communiqué de presse dans lequel il détaille les chiffres relatifs à la production dans le secteur de la construction dans la zone euro pour le mois d'avril 2015.

En avril 2015 par rapport à mars 2015, la production dans le secteur de la construction, corrigée des variations saisonnières, a progressé de 0,3% dans la zone euro (ZE19) et a reculé de 0,3% dans l’UE28, selon les premières estimations d’Eurostat, l’office statistique de l'Union européenne. En mars 2015, la production dans le secteur de la construction avait augmenté respectivement de 0,6% et 1,4%.

En avril 2015 par rapport à avril 2014, la production dans le secteur de la construction est resté stable dans la zone euro et s’est accru de 1,3% dans l’UE28.

Production dans le secteur de la construction

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours

Lun. 22 juin 2015 - EBA - Rapport Annuel 2014 de l'Autorité Bancaire Européenne

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité bancaire européenne a publié son rapport annuel 2014, qui fournit un compte rendu détaillé de l'ensemble du travail réalisé par l'Autorité durant la dernière année et qui détaille les principaux domaines d'intérêt pour les années à venir.

Au cours de l'année 2014, l'EBA a fait d'importants progrès et a continué de travailler pour la sauvegarde de l'intégrité et de la stabilité du secteur bancaire de l'Union Européenne.

Parmi les réalisations notables de cette année 2014, on peut relever la poursuite du développement du livret de règles uniques (Single Rulebook) dans le secteur bancaire, la promotion continue de la convergence de la surveillance et de l'évaluation des risques, ainsi que la poursuite des travaux pour assurer la transparence dans le secteur bancaire de l'Union Européenne.

En outre, l'EBA a, avec l'aide de ses mandats, aidé à la protection des consommateurs et à la surveillance de l'innovation financière.

Lun. 22 juin 2015 - Project Syndicate - La fin du boom des BRICS ?

Partagez
Noter cette article :

Le site project-syndicate.org a publié l'article de Michael J. Boskin, professeur d'économie à l'Université de Stanford et Senior Fellow de la Hoover Institution, ancien président du Conseil de George HW Bush des conseillers économiques de 1989 à 1993, sur le thème de la fin du boom des BRICS.

Il y a quelques années, à en croire les grands manitous de l'économie et les dirigeants politiques,  les BRICS (l'ensemble de pays constitué par le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud) allaient devenir les moteurs de la croissance mondiale. Des extrapolations naïves à partir d'une croissance alors rapide ont conduit nombre d'observateurs à imaginer un futur toujours plus prometteur pour ces pays - et grâce à eux, au reste du monde.

Mais aujourd'hui il y a une certaine désillusion. Les économies du Brésil et de la Russie se contractent, tandis que celles de la Chine et de l'Afrique du Sud connaissent un fort ralentissement. Seul le taux de croissance de l'Inde reste élevé, dépassant légèrement celui de la Chine. Les BRICS vont-ils répondre aux promesses que l'on attendait d'eux ou bien les problèmes actuels persisteront-ils ?

Consulter l'article

Lien de secours

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :